Marées pendant la ménopause: comment soulager la maladie

Aujourd'hui, le sujet des femmes - les bouffées de chaleur avec la ménopause. Les bouffées de chaleur sont l'un des phénomènes caractéristiques de la femme au cours de cette période de la vie. Il s'agit de coups de chaleur soudains accompagnés d'une transpiration excessive, d'une rougeur de la peau et d'arythmie.

Ils compliquent considérablement la vie quotidienne, car l'attaque de chaleur peut survenir à tout moment. Et toutes les femmes ne savent pas comment réduire ces attaques et comment y faire face.

Qu'est-ce que les bouffées de chaleur pendant la ménopause

Le point culminant est l'extinction progressive de la fonction ovarienne, qui s'accompagne également d'une altération hormonale. L'âge auquel commencent les changements dans la fonction de reproduction est individuel. Mais, en général, c'est généralement après 45 ans.

Tout d’abord, la production d’œstrogènes est réduite, l’absence de "déclenchement" du transfert réflexe de l’impulsion thermique dans le corps. En d’autres termes, l’organisme considère le déficit en hormone comme une sorte de phénomène anormal et, en conséquence, l’hypothalamus envoie une impulsion thermique au corps.

En conséquence, la température corporelle augmente et la femme ressent une forte poussée de chaleur. Ceci est accompagné par d'autres symptômes désagréables.

En fonction du nombre de marées subies chaque jour par une femme, les médecins peuvent déterminer la gravité de la ménopause:

  1. Moins de dix crises parlent d'une évolution bénigne.
  2. Dix à vingt marées est modérée.
  3. Plus de vingt marées - un degré sévère.

Le plus souvent, les marées sont observées le soir et la nuit. La nuit est considérée comme particulièrement désagréable, car une personne se réveille en raison de la libération intense de sueur et de chaleur.

S'il y a beaucoup d'attaques pendant la nuit, cela affecte directement la qualité du sommeil et le bien-être général pendant la journée après le réveil.

Signes de marée pendant la ménopause

Bien sûr, il convient de noter que la ménopause chez chacune des femmes se manifeste différemment, y compris les marées se produisent individuellement. Pour beaucoup, ils sont sous une forme plutôt douce, c'est-à-dire qu'ils ne dérangent presque pas. Mais souvent ce sont les marées qui donnent des sentiments désagréables à beaucoup de femmes, ce qui rend difficile de travailler pleinement et de mener une vie sociale active.

Comment reconnaître la marée? - Il présente les symptômes caractéristiques suivants:

  • un sentiment d'anxiété et un pressentiment clair de la chaleur imminente,
  • vertige
  • transpiration abondante
  • nausées et vomissements possibles,
  • trouble du rythme cardiaque - arythmie,
  • sensation d'essoufflement,
  • après la fin de la marée, il fait froid.

Une telle attaque peut durer de quelques secondes à deux ou trois minutes. Sa durée dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Parfois, une attaque peut être différée d'une heure, mais il s'agit probablement d'un cas grave. L'intensité de l'attaque et sa durée dépendent principalement de la santé du corps ainsi que du style de vie d'une femme.

En particulier, l’effet même de la ménopause et la sévérité des bouffées de chaleur sont affectés par les éléments suivants:

  • Y a-t-il eu des opérations gynécologiques dans le passé?
  • Existe-t-il des problèmes hormonaux non liés aux changements liés à l'âge?
  • type de système nerveux - il est prouvé que les personnes sujettes à la dépression ou à la nervosité endurent plus difficilement la ménopause,
  • le contexte psychologique général dans lequel se trouve la femme - si elle subit souvent du stress, un stress émotionnel, une pression, dans ce cas, la ménopause peut être assez difficile.

Ainsi, la fréquence et l'intensité des bouffées de chaleur sont influencées par de nombreux facteurs, notamment psychologiques.

Comment atténuer l'attaque des marées

Une attaque de chaleur peut être prise par surprise à presque n'importe quel moment. Il est donc important de savoir quelles mesures prendre pour réduire les désagréments causés. Que faire à marée haute:

  1. Si vous avez chaud, vous devriez vous calmer et réduire le sentiment d'anxiété. Ce que l’on appelle la respiration diaphragmatique facilite la tâche - c’est-à-dire qu’il faut respirer dans l’estomac. Dans le même temps, inspirez et retenez votre souffle pendant 5 à 9 secondes, expirez lentement.
  2. Apportez une bouteille d'eau avec vous pour travailler ou marchez pour vous rafraîchir pendant une attaque.
  3. Si vous êtes chez vous, plongez vos pieds dans une bassine d'eau chaude pour normaliser la thermorégulation du corps. Dans ce cas, les mains doivent se lever au-dessus de sa tête.
  4. Bien aide et aromathérapie. Quand la marée monte, la lavande et les agrumes aideront. Pour ce faire, vous pouvez porter un aspirateur spécial avec quelques gouttes d’huile aromatique. Vous pouvez le porter sur le cou ou dans la poche du sac.

Comment prévenir les marées et réduire leurs conséquences désagréables

Il est impossible de parler de prévention à part entière des marées, mais vous pouvez indépendamment influencer la fréquence et la force des attaques, ainsi que réduire leur intensité. En observant les recommandations suivantes, vous pouvez atténuer considérablement la manifestation de symptômes désagréables:

  1. Un mode de vie actif - un des gages de santé de chaque personne. Les activités sportives ont un effet positif non seulement sur les processus physiologiques du corps, mais améliorent également l'état psychologique global. Et, comme vous le savez, cela affecte également directement la difficulté de la ménopause.
  2. Une bonne nutrition, qui devrait inclure les aliments végétaux. Abstenez-vous des aliments gras, frits et épicés, éliminez l'alcool et les boissons contenant de la caféine. Buvez plus d'eau, le taux par jour - 1,5-2 litres. En cas de marée, il faudra de l'eau pour rétablir l'équilibre hydrique après une attaque.
  3. Portez des vêtements en tissus naturels, en évitant les matières synthétiques. Cela est dû au fait que les tissus naturels ont d'excellentes propriétés de ventilation et contribuent au transfert de chaleur normal. De plus, compte tenu de la sueur abondante lors d'une attaque, les tissus naturels préviendront l'apparition d'une odeur corporelle désagréable. Le linge de lit doit également être fabriqué à partir de tissus naturels, car les attaques surviennent le plus souvent la nuit.
  4. Séparément, il convient de mentionner les vêtements d’hiver - évitez les pulls à col haut. Il est préférable de porter une veste avec un décolleté, qui peut être recouvert d'une écharpe pour se protéger du froid. Il sera alors plus facile de retirer le foulard au moment de l’attaque pour améliorer son état général.
  5. Faites attention à votre propre santé psychologique - le stress et le stress émotionnel constant ne font qu'aggraver la situation pendant la ménopause, augmenter les bouffées de chaleur.

Remèdes populaires à marée haute

Pour remédier à la situation générale et réduire l'intensité des attaques de marée, vous pouvez vous référer à des remèdes populaires éprouvés. Bien sûr, il n’existe pas de telle recette qui aiderait à absorber les attaques. Mais certaines recettes aideront à faire face aux symptômes désagréables.

Normaliser la pression artérielle et soulager les médicaments suivants:

  1. Fleurs d’aubépine - on peut fabriquer un remède traditionnel comme une infusion, ce qui nécessite 400 ml d’eau bouillante, soit 10 grammes de fleurs. Insistez dans un thermos pendant environ 40 minutes. Et vous devez boire l'infusion d'un demi-verre 2-3 fois par jour 30 minutes avant les repas.
  2. Fruits de l'aubépine - la teinture est faite à partir de leur jus. Le jus de fruit fraîchement pressé est versé avec de l'alcool (dans un rapport de 1 à 2).

Insister pour que le fruit soit dans un récipient en verre dans un endroit sombre et chaud pendant 14 jours. Accepter 40 gouttes trois fois par jour.

La sauge aide à la transpiration - son jus aide à faire face à la transpiration excessive. Ce jus de fruit fraîchement pressé boit 2 c. cuillère trois fois par jour. Mais s'il n'y a pas de plantes fraîches, alors vous pouvez boire du thé à partir de feuilles sèches. Pour cela, 1 cuillère à soupe. Une cuillère de sauge a versé 400 ml d'eau bouillante. Buvez ce thé trois fois par jour pendant une demi-tasse. S'il vous plaît noter que le traitement de brousse est de 2 semaines, alors vous devez faire une pause.

Les herbes aideront à normaliser l'état psychologique.

Pour ce faire, créez une collection à base de plantes de mélisse, de feuilles de mûre et de thym. Il est versé 400 ml d'eau bouillante (sur la base de 2 cuillères à soupe de collecte), insister 30 minutes, filtrer. Au cours de la journée, vous devez boire deux verres de cette infusion.

Médicaments non hormonaux

Tout d'abord, le médecin peut prescrire une consommation de vitamines - en privilégiant les vitamines du groupe B, le tocophérol, le calcium, le potassium, l'acide ascorbique et le magnésium. Et pour la normalisation des niveaux hormonaux peuvent être affectés médicaments non hormonaux.

Ils contiennent des phytoestrogènes qui peuvent augmenter le niveau d’œstrogène naturel dans le corps de la femme. Ces suppléments sont fabriqués à partir d'ingrédients naturels et sont donc aussi sûrs que possible pour le corps.

Parmi les médicaments non hormonaux, la bétalanine a fait ses preuves. Le principe de son action est assez similaire à la thérapie dite de remplacement, mais en même temps, il n’a pas d’effets secondaires ni de risque pour l’homme.

Médicaments complexes

Actuellement, la gamme de médicaments non hormonaux pour éliminer les symptômes de la ménopause est énorme. Le facteur décisif dans le choix sera l'opinion d'experts qui, ayant l'expérience de l'utilisation de médicaments non hormonaux destinés à atténuer la ménopause, ont conclu: médicaments complexes plus efficaces (vitamines, minéraux, extraits) avec une combinaison de plusieurs phytoestrogènes dans une préparation.

Il est important d'utiliser des médicaments spécialisés conçus pour éliminer les symptômes de la ménopause. Tous les médicaments destinés aux femmes, y compris pour normaliser le cycle menstruel, ne peuvent éliminer le syndrome prémenstruel.

Récemment, le biocomplexe non hormonal Lady's Formula Menopause Enhanced Formula a été de plus en plus choisi. 5 extraits uniques de plantes médicinales renforcés avec les vitamines et les minéraux les plus essentiels pendant la ménopause.

En plus d'éliminer les symptômes de la ménopause, l'extrait de champignon maitake, le «mycète minceur», normalise les processus métaboliques et prévient la prise de poids, et la racine de maca hydrate la muqueuse vaginale en éliminant les douleurs et les brûlures. Le choix vous appartient et l’avis des experts vous aidera à le faire!

Antidépresseurs

Dans certains cas, le médecin peut vous prescrire des antidépresseurs. Ils seront utiles si la femme est souvent contrainte de subir des situations stressantes ou si elle est épuisée émotionnellement.

Vous pouvez prendre pour calmer le système nerveux peut être des médicaments tels que Corvalol ou Barboval. Une teinture de motherwort, de valériane et de pivoine convient également. Ces préparations à base de plantes ont un effet positif sur le bien-être général, réduisent l'irritabilité et la nervosité.

Parmi les dernières innovations, le médicament a fait ses preuves. Arrêtez klimaks à base d'extraits d'herbes.

Dans tous les cas, chaque médicament doit être coordonné avec votre médecin, qui peut voir la solution au problème dans le complexe. Ne vous mêlez pas de sédatifs afin de ne pas nuire au système nerveux. Les phytoestrogènes ne doivent également être pris qu'après prescription médicale, afin qu'il puisse trouver le médicament en fonction de vos tests et de votre état général.

3 points magiques facilitant les bouffées de chaleur pendant la ménopause

Premier point vous pouvez facilement le trouver à l'extérieur de votre bras. Le point dont nous avons besoin correspond à environ 1,5 fois la largeur de la paume de l'épaule. Le point est très douloureux. Appuyez dessus avec votre doigt 3 fois à intervalles réguliers. D'un côté puis de l'autre. La douleur devra souffrir. Plus de trois fois, vous n'avez pas besoin d'appuyer sur.

Deuxième point situé à l'extérieur des jambes. Tenez-vous droit, étirez vos bras "aux coutures". Là où le majeur touche le pied, il y a un deuxième point magique. Elle est extrêmement sensible et extrêmement douloureuse. Appuyez sur le majeur sur les points 3 fois à la fois sur les deux jambes. Pas besoin de répéter, une approche suffit.

Et enfin le troisième magique le point situé au sommet de l'os pubien. Ce n'est pas aussi douloureux que le premier et le second, mais une légère douleur est toujours présente. Placez trois doigts sur l'os pubien et appuyez 3 fois à intervalles réguliers. Plus de trois fois ne sont pas nécessaires.

La procédure - simple et efficace - est terminée. Si vous faites tout bien, vous vous épargnerez de l'agonie climatérique et préserverez votre santé, améliorerez votre bien-être et retrouverez une vie active normale.

Ne reculez pas avant les marées - leur influence peut être réduite. Ce que je vous souhaite sincèrement!

Qu'est-ce que les bouffées de chaleur pendant la ménopause

La période de ménopause est caractérisée par le vieillissement des ovaires. Le corps arrête la production d'hormones féminines en quantité suffisante, ce qui affecte le processus de thermorégulation. Les hormones et le système nerveux central jouent un rôle essentiel dans la stabilisation de la température corporelle. Les modifications des conditions environnementales sont transmises au cerveau par le biais de thermorécepteurs (terminaisons nerveuses) de la peau et des organes internes.

Les signaux qui régulent l’intensité du métabolisme et de la circulation sanguine de l’hypothalamus sont transmis par les hormones. Le maintien d'une température corporelle optimale dépend de la quantité de transpiration, de l'état des muscles et des vaisseaux sanguins. Une défaillance du système hormonal entraîne une distorsion des signaux, ce qui entraîne des bouffées de chaleur chez les femmes. Ils se caractérisent par une transpiration excessive et une augmentation de la chaleur dans la partie supérieure du corps. Les attaques sont accompagnées de:

La transpiration peut être si intense que la femme a besoin de changer de vêtements. Pendant la journée, les marées pendant la ménopause peuvent être répétées plusieurs fois. L'irritabilité, la fatigue constante, la perte d'efficacité résultent de troubles du sommeil. Les marées nocturnes chez les femmes provoquent une insomnie qui affecte l'humeur et le bien-être.

Symptômes de bouffées de chaleur avec la ménopause

L'apparition de bouffées de chaleur dues à des changements hormonaux dans le corps de la femme. Les représentants du sexe faible peuvent présenter des symptômes tels que:

  • des perturbations du rythme cardiaque,
  • sécheresse, vulnérabilité, amincissement vaginal, perte de désir d'intimité sexuelle,
  • transpiration excessive la nuit
  • faiblesse, frissons, insomnie ou somnolence, essoufflement,
  • irritabilité excessive, sautes d'humeur fréquentes, anxiété,
  • prise de poids, démangeaisons génitales, miction douloureuse.

Facteurs qui augmentent les bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées

Les experts identifient les causes suivantes des bouffées de chaleur pendant la ménopause: déséquilibre hormonal, modification de la fonctionnalité des appendices. Les facteurs suivants affectent la fréquence et le degré d'intensité:

  • la température de l'air, les caractéristiques climatiques de la région,
  • séjour prolongé dans une pièce encombrée et mal ventilée
  • l'utilisation de café, d'aliments salés et épicés, de boissons alcoolisées qui stimulent la circulation sanguine, stimulent le système nerveux, provoquent une génération excessive de chaleur dans le corps,
  • l'utilisation de médicaments pour perdre du poids avec l'effet de brûler les graisses, en augmentant le taux métabolique,
  • stress constant, anxiété, anxiété au travail ou à la maison,
  • utiliser pendant la ménopause des médicaments qui augmentent la pression artérielle, accélèrent le pouls et la circulation sanguine,
  • porter des vêtements hors saison en tissus synthétiques,
  • Exercer une intensité excessive.

Comment soulager les marées

Pour améliorer votre bien-être pendant la ménopause, une femme doit suivre un certain nombre de règles. Il est nécessaire de contrôler leur forme physique et l'état du système immunitaire. Cela nécessite des promenades régulières au grand air, des sports. Les activités contribuent à:

  • minimiser le stress,
  • renforcer les vaisseaux sanguins et le coeur,
  • normalisation de la pression artérielle.

Pour réduire les marées pendant la ménopause, il est important de choisir les bons vêtements:

  1. Les tissus synthétiques ne laissent pas passer l'air, n'absorbent pas la transpiration et nuisent au transfert de chaleur.
  2. Il est recommandé de choisir des matériaux naturels. Les vêtements fabriqués à partir de tels tissus sont plus faciles pour une femme à tolérer les fluctuations de température.
  3. Pendant les marées, il est préférable de refuser les choses en laine avec un col haut.
  4. Choisissez des vêtements amples avec fermeture à glissière ou à boutons sur le devant.

En cas de marée, il est recommandé de prendre une douche si possible. L'eau éliminera la transpiration, réduira la température corporelle et aura un effet relaxant. Une condition essentielle pour une bonne santé pendant la ménopause est un repos adéquat. Il est nécessaire de refuser de trop manger la nuit, de regarder des programmes au contenu alarmant, pour assurer un sommeil sain. En réduisant le stress, vous évitez les sautes d'humeur, l'irritabilité excessive et la fatigue.

Particularités de la nutrition pendant la ménopause

Correctement formé, le régime alimentaire d'une femme ménopausée aidera à supporter plus facilement les bouffées de chaleur et autres manifestations. Astuces

  1. Le menu doit prévaloir des plats complets et légers.
  2. Les experts recommandent de consommer des fruits et des légumes en grande quantité. Ils contiennent beaucoup de fibres et de vitamines.
  3. En tant que source de calcium devrait être inclus dans le régime alimentaire des produits laitiers.
  4. Les poissons riches en vitamine D contribuent à améliorer l'absorption du magnésium, ce qui normalise l'activité nerveuse.
  5. Le menu devrait inclure du pain de seigle et des noix. Les produits aident à faire face à l'insomnie, aux sautes d'humeur et à l'irritabilité.
  6. Le potassium, nécessaire au bon fonctionnement du cœur, peut être récolté dans les fruits secs, les noix et les haricots.

Il est conseillé aux femmes de plus de 45 ans de manger des aliments riches en vitamines suivantes:

  • A - utilisé comme antioxydant, renforce le système immunitaire. La substance est contenue dans le persil, les œufs, les carottes, le lait, le beurre, le foie.
  • Groupes B (B1, B6) - conçus pour soulager l’anxiété, normaliser le sommeil et améliorer l’humeur. Les vitamines sont dans la banane, l'avocat, les noix, les pois, les légumes à feuilles. Ajoutez du sarrasin et de la farine d'avoine au régime.
  • C - participe au processus de thermorégulation. L'acide ascorbique se trouve en grande quantité dans la rose des champs, l'abricot, les agrumes, le cassis, les tomates et le poivre bulgare.
  • D - nécessaire à l'absorption du magnésium et du calcium. Vous pouvez obtenir la substance en mangeant des œufs, du poisson gras, du foie de morue, des fruits de mer, du lait, du fromage et du beurre.
  • E - stimule la production de progestérone et d'œstrogènes, l'activité des ovaires, régule la pression artérielle, améliore l'état des vaisseaux sanguins. Les haricots, les pois verts, les pommes de terre, le riz brun et les avocats sont riches en cette vitamine.

Préparations pharmaceutiques pour la ménopause des bouffées de chaleur

Afin d'améliorer la qualité de vie de la patiente pendant la ménopause, les médecins peuvent prescrire des médicaments hormonaux pouvant augmenter le taux d'œstrogènes dans le corps. Pour lutter contre le stress, les troubles du sommeil, la transpiration excessive, les caractéristiques des bouffées de chaleur, des médicaments non hormonaux sont utilisés. Soulager l'inconfort aidera les groupes de médicaments suivants:

  • hormonal,
  • non hormonal (à base de plantes, homéopathique, sédatif).

Les agents hormonaux contribuent à la restauration de l'œstrogène. Les médicaments de ce groupe aideront à traiter les manifestations des bouffées de chaleur, à réduire les autres symptômes de la ménopause (sécheresse vaginale, troubles cardiovasculaires, ostéoporose, pics de pression). L'inconvénient de l'hormonothérapie est une longue liste d'effets secondaires:

  1. risque accru de cancer,
  2. la probabilité de thrombose des vaisseaux sanguins
  3. des perturbations des processus métaboliques dans le corps,
  4. gain de poids.

Avant le traitement, le patient doit être examiné pour s'assurer qu'il n'y a pas de contre-indications. Parmi les médicaments hormonaux souvent prescrits combinant les moyens de la nouvelle génération:

  • Klimonorm - utilisé pour soulager la transpiration excessive et la fièvre, aide à réduire l'irritabilité nerveuse, à éliminer les vertiges, les maux de tête et à gérer l'insomnie. La composition du médicament est une combinaison d'oestrogène et de progestérone.
  • Cyclo-Proginova - a un effet calmant sur le système nerveux, normalise le pouls, supprime l'insomnie, les vertiges et d'autres symptômes de troubles du système autonome.
  • Triaklim - a un effet combiné visant à réduire les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur, troubles neuropsychiatriques).

Non hormonaux - médicaments efficaces ne causant pas d'effets secondaires graves. Utilisez-les devraient être des femmes qui ont des contre-indications à la thérapie hormonale stéroïde. Ce groupe est représenté par un large éventail de drogues:

  • Préparations à base de plantes - action basée sur le contenu des phytohormones. Substances d'origine naturelle, capables de remplacer les stéroïdes lorsqu'elles sont déficientes ou d'atténuer les effets d'un contenu excessif. Leur inconvénient est un effet plus faible par rapport aux médicaments hormonaux. Ce groupe comprend Estrovel, Klimadinon, Inoklim, Tribestan, Chi-Klim.
  • Homéopathie - une caractéristique du moyen est que la composition comprend des doses microscopiques de substances thérapeutiques. Pour obtenir l'effet de guérison des médicaments doivent prendre beaucoup de temps. Les remèdes homéopathiques contribuent à la revitalisation du corps de la femme. Parmi ceux-ci sont recommandés: Klimaktoplan (stimule la production d’œstrogènes par le tissu adipeux, régule leur contenu, prévient le développement de tumeurs), Klimakt-khel (lutte contre les migraines, les vertiges, les troubles névrotiques pendant la ménopause).
  • Complexes de vitamines et de minéraux - utilisés pour reconstituer l'apport en nutriments, stimuler le fonctionnement du cœur et du système nerveux. De telles drogues sont nécessaires à toutes les femmes ménopausées pour se débarrasser des bouffées de chaleur et des états dépressifs, afin d'améliorer leur bien-être général. Il est recommandé d'utiliser les complexes suivants: Ménopace (contient les vitamines E, D, A, groupe B, bore, sodium, chrome, calcium, iode, sélénium, potassium, manganèse), formule de Ladys Ménopause (composée d'acide de nicotine, de vitamine E, de sélénium, de chrome) , magnésium, bore).
  • Les antidépresseurs (Sertralin, Prozac, Paroxetine, Venlafaxine) - agissent sur la transmission de l'influx nerveux au cerveau. Les drogues peuvent créer une dépendance, vous devriez donc consulter votre médecin avant de les utiliser.
  • Médicaments sédatifs (Velafaxin, Efevelon, Persen, Novopassit) - aident à soulager le stress et à normaliser le sommeil des femmes ménopausées.
  • Médicaments antiépileptiques (Gabagamma, Katena) - détend le système nerveux, aide à réduire les bouffées de chaleur.
  • Hypotensive (Enap, Clophelin) - normalise la pression artérielle, la fréquence cardiaque.

Remèdes populaires pour les marées pendant la ménopause chez les femmes

Des médicaments naturels sont appropriés pour soulager les symptômes désagréables qui se produisent pendant la ménopause. Faire face aux marées aidera les recettes suivantes de la médecine traditionnelle:

  • Infusion de sauge. Pour préparer les moyens est nécessaire 1 fois tous les 2 jours. Dans l'eau bouillante de 1 l, mettez 3 c. l sauge Laissez le liquide avec l'herbe en feu pendant encore 3 minutes. Puis filtrer le produit et verser dans un récipient en verre. Il est nécessaire de boire des remèdes maison pour les bouffées de chaleur avec la ménopause 1 c. 3 fois / jour. La durée du traitement est de 60 jours. Après un mois de pause, le traitement est autorisé à être répété. La sauge aidera à soulager l'inconfort pendant les bouffées de chaleur, à réduire la peur et l'anxiété.
  • Collection d'herbes. En quantités égales, mélangez la racine de valériane hachée, les fleurs de camomille, les feuilles d'origan et de menthe poivrée. Dans un thermos de 1 litre, placez 3 c. l collection reçue, remplir d'eau chaude. Thé médical, vous devez boire 1 cuillère à soupe. 3-4 fois / jour. Le médicament n'a aucune restriction sur la durée d'admission. Après 30 jours de traitement, il est recommandé de réduire la concentration en utilisant 1 c. l collection sur 1 litre d'eau. Les tisanes ont un effet positif sur le système nerveux, aident à normaliser les indicateurs de pression artérielle et améliorent le sommeil. L'origan, qui en fait partie, a des effets cholérétiques et anti-inflammatoires, améliore le tonus des muscles de l'utérus.
  • Infusion de chardon-Marie et de prêle. Il est nécessaire de prendre 100 g de chaque plante et mélanger. Versez 1 litre d'eau bouillante 5 c. l la composition résultante. Il faut 5 jours pour infuser le remède, après quoi le remède à la maison doit être drainé. Conservez le médicament doit être au réfrigérateur. Il est conseillé aux femmes de boire 50 ml de perfusion 5 fois / jour. La durée du traitement est de 20 jours. Après une pause d'un mois, le traitement peut être répété. Les composants de la perfusion aident à normaliser la circulation sanguine, à nettoyer le foie de substances nocives, à prévenir l’inflammation des voies urinaires.

Articles d'experts médicaux

La vague chaude qui recouvre le visage et la moitié supérieure du corps, la transpiration abondante, les battements de coeur rapides sont familiers à quatre femmes sur cinq qui ont célébré leur 50e anniversaire. Ces marées sont une condition provoquée par le réarrangement hormonal du corps féminin, une sorte d'adieu à l'âge de procréer. Leur apparition, leur durée, leur fréquence et leur gravité sont très individuelles. Pour certains, les marées commencent avant la ménopause, pour d’autres après, elles s’arrêtent assez rapidement ou se reproduisent périodiquement pendant de nombreuses années, causant un inconfort non seulement de nature physique, mais également de nature psychologique.

Causes des marées pendant la ménopause

Les causes de ce phénomène ne sont pas entièrement comprises, on suppose qu’il est causé par un faible taux d’hormones stéroïdes sexuelles œstrogènes. Un indicateur faible d'hormones de ce groupe est normal pour les filles à la puberté, cependant, elles n'ont pas de bouffées de chaleur. Probablement, la réponse à la question sur les causes des bouffées de chaleur est plus courante et il est encore trop tôt pour y mettre un point.

En âge de procréer, les hormones sexuelles sont principalement produites par les ovaires d'une femme. Dans un volume beaucoup plus faible, ils sont également produits par les glandes surrénales qui, après le début de la ménopause, restent les seuls producteurs d’œstrogènes. Ce groupe d'hormones comprend l'estradiol, l'estriol et l'estrone, également produits pendant la ménopause. Le corps commence à se reconstruire, à travailler dans un état de carence en œstrogènes. Cela provoque l'apparition de plusieurs symptômes pas trop agréables - bouffées de chaleur, nervosité accrue et sautes d'humeur soudaines.

Le mécanisme des marées pendant la ménopause fonctionne comme suit: une déficience en œstrogènes provoque, dans l'hypothalamus responsable de la thermorégulation, un signal erroné de surchauffe du corps. En réponse, il réagit en libérant des substances qui agissent comme de l'adrénaline: la fréquence cardiaque augmente, le sang circule à travers les vaisseaux dilatés vers le visage et le haut du corps, et une transpiration intense commence. Cette condition s'appelle "bouffées de chaleur", elle est déclenchée par la disparition de la fonction ovarienne et, par conséquent, par l'altération hormonale du corps.

Selon les spécialistes, l'évolution du syndrome ménopausique est influencée de manière significative par le mode de vie d'une femme. Moins intensément, et parfois complètement inaperçue, la restructuration du corps se produit chez les femmes qui mènent une vie active.

Certaines drogues, certains états émotionnels et de mauvaises habitudes (fumer, boire) peuvent contribuer à intensifier les bouffées de chaleur. En cas d'attaque thermique, d'aliments et de boissons chauds, d'aliments épicés et salés, la caféine peut provoquer une autre crise.

Parmi les raisons qui aggravent l'évolution du syndrome ménopausique, les bouffées de chaleur fréquentes et une longue période d'apparition périodique, appelée ménopause naturelle précoce, ainsi que - provoquées par une intervention chirurgicale ou un traitement médicamenteux.

, , , , ,

Diagnostic des marées pendant la ménopause

Si les marées ne causent pas beaucoup d'inconvénients, les femmes vont rarement chez le médecin avec ce problème. Mais l'évolution pathologique de la ménopause, accompagnée de marées intenses et fréquentes - est une raison pour demander l'aide d'un gynécologue. Le diagnostic repose généralement sur les plaintes de patients dont l’âge se rapproche de la norme pour l’apparition de la ménopause. Pendant cette période, les comorbidités deviennent généralement plus aiguës, recouvrant le tableau clinique, ce qui complique le diagnostic. Par conséquent, il est généralement nécessaire qu'une femme consulte d'autres spécialistes - un endocrinologue, un rhumatologue, un cardiologue, un psychothérapeute et d'autres spécialistes si nécessaire.

Pour un diagnostic objectif, les tests nécessaires pour les taux sanguins d'estradiol, le ratio estradiol / estrone, les hormones folliculostimulantes, lutéinisantes et autres, l'histologie du frottis de l'endomètre utérin, la cytologie des frottis vaginaux sont réalisés. En plus des tests qui confirment la présence de changements hormonaux liés à l'âge, des tests sanguins cliniques et biochimiques sont prescrits. Un test de glycémie ou un taux d'hormones thyroïdiennes peut être prescrit.

En fonction de la présence de comorbidités, le médecin prescrit des examens appropriés. Les diagnostics instrumentaux peuvent inclure des ultrasons, notamment transvaginal, mammographie, électrocardiogramme, rhéoencéphalographie, électroencéphalographie.

, , , , ,

Traitement des bouffées de chaleur avec la ménopause

L’état du corps féminin lors de l’extinction de la fonction de reproduction peut difficilement être qualifié de maladie, car aucune femme ne peut l’éviter, même si tout le monde n’est pas considéré en bonne santé pendant cette période. Traitement hormonal Le traitement hormonal substitutif est considéré comme le moyen le plus efficace de traiter le déficit en œstrogènes, car en le reconstituant et en éliminant les bouffées de chaleur, il améliore la qualité de vie des femmes. Le remplacement des hormones sexuelles est indiqué dans le cas de troubles ménopausiques prononcés - bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, troubles du rythme cardiaque, insomnie, signes d’un état dépressif, fatigue accrue et atrophie des organes génito-urinaires.

Le traitement hormonal substitutif repose sur trois schémas thérapeutiques principaux: monothérapie aux œstrogènes ou aux progestatifs, thérapie complexe aux œstrogènes et aux progestatifs, œstrogénothérapie combinée à des androgènes. Le traitement hormonal est effectué uniquement sur ordonnance. Le schéma posologique et le schéma posologique sont choisis individuellement, en tenant compte du rapport bénéfice / risque, les doses minimales du médicament sont utilisées pour atteindre le niveau optimal d'hormones, tout en garantissant une amélioration simultanée de l'état et l'absence d'effets secondaires. La patiente surveille annuellement l'épaisseur de l'endomètre et l'état des glandes mammaires.

Contre-indications à un traitement hormonal: les tumeurs malignes des organes génitaux du sein et des femmes (espèces ou transféré plus tôt), hyperplasie de l'endomètre, des saignements d'origine inconnue, la thrombose veineuse (artérielle), l'hypertension sévère, les maladies hépatiques aiguës, porphyrie, sensibilisation à la drogue. L'hormonothérapie n'est pas principalement prescrite aux femmes de plus de 65 ans. Il est recommandé de commencer le traitement des bouffées de chaleur avec des hormones au cours de la période précédant la ménopause et la post-ménopause précoce.

Effets secondaires du traitement hormonal substitutif: avec des préparations hormonales prolongées (pendant cinq ans ou plus), le risque de tumeurs malignes de la glande mammaire augmente. Pour prévenir ce risque, les progestatifs sont prescrits par voie intravaginale ou intra-utérine lors de la prise d'œstrogènes.

Avec une tendance à la thrombose, le développement de la thromboembolie est probable, ce qui est typique pour la première année de traitement. Les médicaments parentéraux sont attribués aux femmes de ce groupe à risque: timbres d'œstrogènes, gels et administration de progestatifs par voie intra-utérine (vaginale).

L’effet positif de l’hormonothérapie substitutive se traduit par une diminution de l’intensité et de la fréquence des bouffées de chaleur chez plus de 90% des femmes, qui s'accompagne également d’une amélioration de l’état mental, de l’apparence (peau, des cheveux), d’une diminution des symptômes urogénitaux et d’une absorption de calcium par le tissu osseux.

Une liste très longue de médicaments est utilisée pour le traitement hormonal substitutif, par exemple:

  • Femoston, Divina, Klimonorm, Klinorette, Klimen-Combi, Triaclim sont des médicaments complexes contenant du valérate d’estradiol et un composant progestatif (didrogestérone, norétistérone, médroxyprogestérone),
  • préparations hormonales locales: Divigel, gels d’Estrogel, suppositoires d’Estrokad, gel d’estradiol et plâtre.

Cependant, même dans les cas où une femme n’a aucune contre-indication au traitement hormonal substitutif, il est préférable de commencer par utiliser traitement sans hormones. Les pharmacies présentent des phytopreparations contenant des substances végétales ayant une structure et une action similaires à celle de la principale hormone sexuelle de la femme mûre, le 17-beta-estradiol. Les phytoestrogènes, qui comprennent les isoflavones, les coumestanes et les lignanes, ainsi que les mycoestrogènes produits par les champignons parasites atténuent les effets du déficit en estrogènes, réduisant ainsi l'intensité et la fréquence des marées.

À la fin du siècle dernier, à la suite de diverses études comparatives sur l'incidence de différents peuples en fonction du mode de vie et de la nutrition, il a été suggéré que les Asiatiques ne ressentent pratiquement pas de marées, car les phytoestrogènes prédominent dans leur alimentation. L’hypothèse selon laquelle ils peuvent avoir un effet «équilibrant» à la fois sur le déficit et sur l’excès d’hormones sexuelles est encore à l’étude. Leurs effets secondaires ne sont pas encore bien compris. Cependant, le fait qu'ils affectent les hormones, sans aucun doute. Quelle est l’utilité des phytoestrogènes et s’ils peuvent remplacer le traitement hormonal substitutif, il n’existe pas encore de réponse concrète. Les résultats positifs d'un certain nombre d'études ont donné l'impulsion à la production de remèdes à base de plantes pour faciliter les manifestations ménopausiques. En particulier, la fréquence des bouffées de chaleur est réduite de 45%. Certes, la même étude explique environ 70% des résultats positifs avec un effet placebo. Cependant, ce n'est pas mal du tout, car l'effet placebo n'est pas menacé par des réactions indésirables.

Il est prouvé que les isoflavones, ainsi que les œstrogènes, réduisent le risque de pathologies cardiovasculaires et le développement de l'ostéoporose, et se lient également aux radicaux libres. Leur action est toujours à l'étude et de nouvelles capacités sont constamment découvertes, dont la plupart n'ont pas encore été interprétées. En particulier, dans certaines études, il a été noté qu'un certain nombre de phytoestrogènes réduisait la probabilité d'occurrence et inhibait la croissance des tumeurs malignes.

Pour éliminer ou atténuer les manifestations ménopausiques: bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, insomnie, névrose, accompagnées d'une excitabilité accrue ou d'une dépression de la psyché, des préparations contenant des phytoestrogènes sont utilisées. Ces médicaments sont vendus dans les pharmacies sans ordonnance, cependant, il est conseillé de consulter un médecin avant de les utiliser.

Klimadinon Disponible en comprimés et en gouttes pour administration orale. Le composant actif est un extrait de rhizome de cimicifuga, un stimulant du récepteur des œstrogènes de l'hypothalamus. Réduit l'effet de la carence en œstrogènes au cours de la période précédant la ménopause et, plus tard, en réduisant la fréquence et l'intensité des bouffées de chaleur, normalisant le contexte émotionnel et le système vasculaire, processus métaboliques dans le tissu osseux, contribuant à la restauration de l'épithélium vaginal.
Le composant actif du médicament ne stimule pas la croissance et la reproduction des cellules de l'endomètre ni la formation maligne d'œstrogènes-dépendants des glandes mammaires, qui diffère des préparations hormonales.

Contre-indiqué en sensibilisation aux ingrédients et dans les maladies dépendantes des œstrogènes. Il provoque rarement des effets secondaires sous la forme d'une sensation de tension dans les glandes mammaires, de douleurs à l'abdomen, d'écoulements vaginaux.

Les dosages recommandés des formes en comprimés Klimadinon Uno (une unité par jour avant le coucher), Klimadinon (une unité le matin et le soir). Avalez avec beaucoup d'eau. Les gouttes ne sont pas diluées, prenez 30 gouttes le matin et le soir, vous pouvez avaler ou goutter sur un morceau de sucre. L'effet du médicament devient perceptible deux semaines après le début du traitement, la durée d'administration est individuelle. Sans recommandations médicales, vous ne pouvez pas prendre plus de trois mois.

Réduit ou élimine les manifestations ménopausiques du médicament Simidona forte (Simidona uno) avec un ingrédient actif similaire.

Origine végétale ont des gouttes à la ménopause Tazalok. Leur ingrédient actif est un mélange contenant des racines fraîches de persil frisé, de céleri et de reine des prés à six pétales, de porridge jaune, de lin sauvage et de fleurs de calendula. Il a un effet normalisant sur la production d’hormones gonadotropes naturelles, le rapport œstrogène et gestagène. Un effet positif sur les cellules des glandes mammaires, de l'utérus et des ovaires, empêche les modifications dysplasiques dans ces tissus. Il a un effet relaxant et légèrement analgésique, régule le fond hormonal, ce qui affecte favorablement l’état des patientes atteintes du syndrome ménopausique. Non prescrit pour l'intolérance des composants. Il est pris par voie orale, trois fois par jour, en diluant 30 à 40 gouttes dans un demi-verre d'eau. La durée de la réception ne doit pas être inférieure à trois mois.

En plus des médicaments qui régulent les niveaux hormonaux pendant les bouffées de chaleur, le médecin peut vous prescrire des antihypertenseurs, car les bouffées de chaleur sont souvent déclenchées par l'hypertension.

Des médicaments apaisants sont prescrits pour soulager l'anxiété, éliminer l'insomnie. En raison de leur effet sur le corps, l'intensité et la fréquence des marées sont réduites.

Les antidépresseurs à faible dose sont prescrits à marée haute, compliqués de troubles dépressifs, de larmoiements, d'anxiété.

Lorsque les marées, accompagnées d'une névrose ménopausique, appliquez la novocaïne (2%). Quand il pénètre dans le sang, il est décomposé par le plasma du sang et des tissus, entraînant la formation d'acide para-aminobenzoïque, qui stimule le système reproducteur, la glande thyroïde et d'autres glandes endocrines.

Les injections sont faites avec une solution fraîchement préparée de novocaïne (solution de glucose à 2% à 5%), en commençant par 3-5 ml tous les deux jours. Chaque fois que la dose est augmentée de 1 mg, portant à 10 mg. Le cours de thérapie comprend 12 injections, en prenant une pause de dix jours, il peut être répété, si nécessaire, encore deux ou trois fois. Certains experts soulignent que la thérapie Novocain réduit le nombre de marées et leur intensité.

Un bon effet peut donner un traitement vitaminé actif avec de l'acide ascorbique, des vitamines B, du rétinol et du tocophérol.

Cependant, il ne faut pas oublier que le médecin prescripteur doit obligatoirement prescrire des médicaments pour traiter les bouffées de chaleur, compte tenu de leur gravité et des maladies concomitantes.

Les traitements de physiothérapie (hydrothérapie, traitement par les courants d’Arsenval, franklinisation, rayonnement ultraviolet, radiothérapie) peuvent donner de bons résultats dans le traitement des bouffées de chaleur, tout en éliminant les maux de tête, l’irritabilité et le sommeil.

L'entraînement physique thérapeutique, qui tonifie tout le système corporel, peut être prescrit pour les troubles de la ménopause en l'absence de contre-indications spéciales pour les femmes.

Traitement alternatif des bouffées de chaleur avec la ménopause

Dans les troubles climatériques, le traitement populaire est largement utilisé. La recommandation la plus simple est de lever les mains au tout début de la marée et, si possible, de baisser les jambes dans de l’eau chaude.

Lorsque la nuit transpire avant de se coucher, il est recommandé de prendre un bain de pins ou un bain de lavande, ils ont un effet sédatif, normalisent le sommeil, ce qui a un effet positif sur l’intensité et la fréquence des marées. Des huiles essentielles prêtes à l'emploi peuvent être ajoutées au bain.

Le traitement à base de plantes est très efficace. La teneur élevée en flavonoïdes dans l'herbe de sauge médicinale le rend indispensable dans les cas de bouffées de chaleur intenses et fréquentes, sueurs nocturnes, nervosité, irritabilité, en plus de stimuler le système immunitaire, d'améliorer la mémoire, l'attention et de rajeunir la peau. Dans la matinée, vous pouvez boire du thé à la sauge: préparez un verre d'eau bouillante avec un brin d'herbes ou une cuillère à thé de matière première en poudre et en poudre. Le thé se boit trois fois par jour pendant deux semaines, puis une pause de deux semaines et le cours est répété.

Vous pouvez préparer du thé à parts égales de sauge et de tilleul. Ce thé a un goût et un arôme agréables, et le tilleul contient des flavones glycosides, de l’acide ascorbique, du carotène, un effet sédatif, analgésique et anti-inflammatoire prononcé.

Peut être efficace tisane, brassée à partir de la collection d'herbes: menthe poivrée et rhizomes de valériane (30g) mélangés à deux cuillères à soupe de drogue de camomille. Prenez deux cuillères à soupe du mélange, versez dans un thermos et faites infuser de l'eau bouillante (500 ml). Après trois heures, filtrez et buvez un verre pendant un quart d'heure avant le petit-déjeuner et le dîner.

Les flavonoïdes contiennent également de la prêle, en plus d'être riche en vitamines et en oligo-éléments. Avec cela, vous pouvez infuser du thé, utilisez-le comme décoction. Ils boivent des boissons à la prêle 15 minutes après avoir mangé. Vous pouvez également prendre des bains avec elle, ce qui soulagera la transpiration excessive.

Vous pouvez utiliser la prêle dans la collection à parts égales avec la sauge et la valériane. Le bouillon de cette collection boit plusieurs fois par jour, en fonction de la fréquence des marées.

L'utilisation de thés à la menthe ou à la mélisse a un effet calmant, leur adoucissement est préférable avec du miel. Les thés à l'origan et au millepertuis peuvent être utilisés comme antidépresseurs.

Homéopathie peut être très utile dans le traitement du syndrome de la ménopause avec des bouffées de chaleur de gravité variable. Les pharmacies proposent des médicaments homéopathiques complexes pour le traitement des troubles pré et ménopausiques.

Climactoplan, contient dans la composition de dilutions homéopathiques d'extraits de tsimitsifugi (normalise le système nerveux, réduit la fréquence et l'intensité des bouffées de chaleur), sépia (stabilise la synthèse des hormones par les glandes surrénales, l'hypophyse et les ovaires), Ignatia (réduit la transpiration, fatigue, maux de tête) , tachycardie, migraine). Contre-indiqué en sensibilisation aux composants du médicament. Les comprimés sont pris par voie sublinguale une ou deux demi-heure avant les repas ou une heure après. Peut être combiné avec d'autres médicaments. Le surdosage n'est pas résolu.

Remens disponible en comprimés et en gouttes, a un effet normalisant d’équilibre hormonal sur le système hypothalamus-hypophyse-ovaires. Élimine les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, les troubles du sommeil, les irritations, l'anxiété, la dépression, ainsi que les processus inflammatoires des organes pelviens, l'hypertension et d'autres troubles cardiovasculaires. Contre-indiqué dans la sensibilisation aux ingrédients, très rarement peut provoquer une salivation accrue. Schéma recommandé: le premier ou le deuxième jour, prendre un comprimé ou 10 gouttes huit fois par jour, puis passer à la même dose trois fois par jour. Grâce à une amélioration thérapeutique, vous pouvez prendre cette dose deux fois par jour. Les gouttes prises non diluées ou légèrement diluées, avant d'avaler - tenir dans la bouche. Compatible avec tous les médicaments.

L'homéopathie classique pour le traitement des bouffées de chaleur implique l'utilisation de plus de quarante médicaments, dont les principaux sont: Lachesis (Lachesis), Glonoinum (Glonoinum), Sanguinaria (Sanguinaria), Sepia (Sépia). Ces médicaments sont utilisés dans la combinaison de médicaments en pharmacie recommandés pour les troubles de la ménopause. Pour obtenir des rendez-vous individuels qui soient aussi efficaces que possible pour une femme en particulier, vous devez consulter un médecin homéopathique.

, , , , ,

Ayurveda pour la ménopause et les bouffées de chaleur

L'ancien système médical Ayurveda établit une corrélation entre l'âge de la vieillesse et le vent (Vata). Cette période de la vie correspond à de l'irritabilité, de l'anxiété, de l'insomnie, de l'humeur dépressive. Le traitement de l'état de transition vers la vieillesse consiste à réduire l'influence de Vata. Produits à base de plantes sexuelles toniques recommandés:

  • jus d'aloès, contenant un complexe vitamino-minéral, des acides organiques, des flavonoïdes, des enzymes ayant des effets bénéfiques sur l'organisme et ses forces de protection,
  • L'asperge, ou Shatavari, qui a la capacité de maintenir un équilibre normal en hormones sexuelles féminines, de guérir et de rajeunir la peau, ainsi que pratiquement tous les organes et tissus,
  • Les crocus pistils stigmates ou le safran constituent un moyen unique de purifier le sang et de contribuer à la production de sérotonine (l'hormone de la joie),
  • ashwagandha - ralentit le processus de vieillissement, active le métabolisme énergétique, favorise le renouvellement des tissus cellulaires, a un effet positif sur la mémoire, le système nerveux et la fonction sexuelle.

Il existe des préparations prêtes à l'emploi de médecine ayurvédique destinées aux femmes souffrant de bouffées de chaleur et d'autres troubles désagréables de la ménopause, comme par exemple la composition de Shatavari.

Pour éliminer ou affaiblir le syndrome ménopausique, il est recommandé de prendre du jus d'aloès frais trois fois par jour - une cuillère à soupe par réception.

Le calcium (1,2 g), le magnésium (0,6 g), le zinc (0,06 g) sont recommandés pendant la nuit, ce qui non seulement réduit l'intensité des marées, mais prévient également les carences en calcium.

Quand une femme sent que la marée approche, vous devez boire une tasse de jus de grenade avec une cuillerée à thé de sucre naturel (poudre de sucette) et dix gouttes de jus de citron vert qui y sont dissoutes. Cette boisson peut être bue plusieurs fois par jour.

Un mélange de shatavari et d’igname sauvage a un effet efficace. Mélangez une demi-cuillère à thé de poudre de ces herbes et avalez-les deux fois par jour (après le déjeuner et le dîner), lavées à l'eau tiède, encore mieux - du jus d'aloès.

La majeure partie du régime devrait être composée de légumes, y compris crus - sous forme de salades. Il a été établi que les amateurs de végétarisme ne souffrent pratiquement pas des marées. Les phytostérols contenus dans les aliments d'origine végétale aident probablement à faire face aux changements hormonaux liés à l'âge.

Il est conseillé de remplacer le café du matin par du thé vert. Le café stimule le système nerveux, le thé vert a un effet plus doux, il aide à éliminer les toxines, les radicaux libres, contient des vitamines et des minéraux.

Au cours des périodes pré et post-ménopausique, les réserves en vitamines, en oligo-éléments, en particulier en calcium, en magnésium et en potassium sont sérieusement épuisées. Par conséquent, le régime devrait contenir des produits qui en contiennent: légumes et fruits frais, pain de grains entiers, produits laitiers, poisson, viande maigre. Ne mangez pas de boissons chaudes ni d’aliments, d’alcool, de plats épicés. Tout cela peut déclencher des bouffées de chaleur.

Pour rétablir l'équilibre psychologique et émotionnel, il est recommandé de contribuer à la production de sérotonine à l'aide de produits édifiants tels que le chocolat, les dattes, les abricots secs, les bananes, les flocons d'avoine, les poivrons rouges.

Cependant, ne soyez pas zélé, surtout en présence de kilos superflus. Vous devez surveiller la teneur en calories de votre menu, éviter les aliments frits, réduire la quantité d'aliments par portion et utiliser davantage de repas riches en calories le matin. Les amateurs de salé doivent limiter la quantité de sel.

Il est conseillé d'inclure dans votre alimentation des produits à base de soja - viande, lait, tofu.

, ,

Le mécanisme des marées, des symptômes

Au cours du processus de vieillissement de la ménopause, les ovaires ne produisent plus une quantité suffisante d'hormones sexuelles féminines, ce qui affecte le fonctionnement du système de thermorégulation. Le système nerveux central et les hormones jouent un rôle majeur dans la régulation de la température corporelle. Toute modification de la température ambiante est capturée par les terminaisons nerveuses (thermorécepteurs) de la peau et des organes internes et transmise au cerveau (le centre de la thermorégulation est situé dans l'hypothalamus).

À partir de là, les hormones donnent des signaux qui régulent la circulation sanguine et le métabolisme. La température corporelle normale est maintenue en augmentant ou en diminuant la transpiration, en rétrécissant ou en dilatant les vaisseaux sanguins, en comprimant ou en relaxant les muscles. Une défaillance hormonale entraîne une distorsion des signaux. Par conséquent, sans raison apparente, la femme commence soudainement à rougir: transpiration accrue, sensation de chaleur dans la partie supérieure du corps. Lorsque cela se produit, accélération du rythme cardiaque, faiblesse. Il y a souvent des nausées, des vertiges, de l'anxiété. Après quelques minutes, la fièvre laisse place à des frissons.

La transpiration est si forte que vous voulez changer de vêtements. Cette condition peut être répétée plusieurs fois au cours de la journée. Si les marées pendant la ménopause dérangent la nuit, la femme apparaît alors comme une insomnie. Le manque de sommeil complet affecte l'humeur. L'irritabilité et la fatigue entraînent une diminution des performances.

Facteurs de marée

La principale cause des marées pendant la ménopause est une modification des niveaux hormonaux. Naturellement, les femmes s’adressent au médecin traitant pour savoir si elles auront bientôt des marées et comment s’en débarrasser au plus vite. En règle générale, il n'y a pas de réponse exacte. La fréquence et l'intensité de telles attaques, ainsi que de toutes les autres manifestations, dépendent des caractéristiques de l'organisme, de son état émotionnel, de son mode de vie.

L'effet des manifestations de marée est influencé par les facteurs suivants:

  • température ambiante (climat de la région, période de l'année),
  • conditions de vie et de travail (les bouffées de chaleur sont pires si la femme se trouve dans une pièce enfumée et mal ventilée),
  • manger des aliments épicés et salés, ainsi que des boissons alcoolisées et du café, stimuler le système nerveux, stimuler la circulation sanguine, augmenter l'excrétion de la chaleur dans le corps,
  • prendre des médicaments qui brûlent les graisses pour perdre du poids, améliorer le métabolisme,
  • utiliser pendant la ménopause des médicaments qui accélèrent la circulation sanguine, augmentent la fréquence cardiaque et la pression,
  • forte excitation, situations stressantes à la maison et au travail,
  • le choix du mauvais vêtement (pas en fonction de la saison ou de matières synthétiques),
  • exercice excessif.

Comment pouvez-vous soulager les marées

Tout d’abord, il faut veiller au maintien de la forme physique et de l’immunité. La randonnée, les sports, rester en plein air vous permettent de vous débarrasser du stress et de la dépression pendant la ménopause, de former votre cœur et vos vaisseaux sanguins, de normaliser votre pression artérielle.

L'habillement est très important. Les matériaux synthétiques ne laissent pas passer l’air, ce qui rend difficile le dégagement de chaleur. De plus, ils n'absorbent pas la sueur, ce qui contribue à l'apparition d'une odeur désagréable. Dans les vêtements fabriqués à partir de matériaux naturels, il est plus facile de tolérer les changements de température corporelle. Si les bouffées de chaleur perturbent la ménopause, il est recommandé d'abandonner les vêtements chauds en laine à col haut et fermé. Les vêtements doivent être suffisamment amples, de préférence avec un bouton ou une fermeture à glissière à l'avant. Il est conseillé de s’habiller de façon à pouvoir retirer certaines choses.

Il est recommandé pendant les marées hautes, si possible, de prendre une douche. Cette procédure aide à transpirer, à réduire la température corporelle et à détendre le système nerveux.

Un bon repos et un sommeil sain sont d’une grande importance. Il n'est pas recommandé de trop manger le soir, de regarder des émissions de télévision alarmantes. Il est plus facile de supporter les marées, de garder son calme, d'aider les cours de yoga, les exercices de respiration et autres procédures de relaxation.

Ajout: Pendant les bouffées de chaleur, la sueur perd beaucoup de liquide. La déshydratation du corps augmente les symptômes désagréables, provoque des maux de tête et une bouche sèche. Pour soulager la condition liée à la ménopause, il est recommandé d’utiliser au moins 2 litres d’eau par jour. Une bouteille d'eau et un ventilateur doivent toujours être à portée de main. Cela aidera à porter plus facilement les manifestations désagréables des bouffées de chaleur.

La valeur des vitamines et de la nutrition pendant la ménopause

Chez une femme qui souffre de bouffées de chaleur, de ménopause et d'autres symptômes, une nutrition adéquate joue un rôle important. La nourriture doit être légère et complète. Il est recommandé d'utiliser plus de fruits et de légumes, car ils sont riches en vitamines et en fibres, ce qui améliore la digestion.

Les produits laitiers sont une source indispensable de calcium, nécessaire au renforcement des os et du tissu dentaire. Le poisson et les fruits de mer contiennent de la vitamine D, sans laquelle l'absorption de magnésium est impossible. Cet élément est impliqué dans la régulation du système nerveux.

Vous devez manger des noix, du pain de seigle et d'autres aliments contenant du magnésium. Cela aidera à lutter contre l'insomnie et l'irritabilité. Le potassium est nécessaire à la fonction cardiaque normale (il est abondant dans les noix, les fruits secs et les haricots).

Après avoir consulté un médecin, vous pouvez prendre des complexes contenant à la fois des minéraux essentiels et des vitamines, dont le manque aggrave la santé et aggrave les manifestations de la ménopause. Les vitamines suivantes sont particulièrement importantes pour les femmes après 45 ans:

  1. E - stimule l'activité des ovaires, la production d'œstrogènes et de progestérone. Il est nécessaire d'améliorer l'état des vaisseaux sanguins, la régulation de la pression artérielle. Le riz brun, les haricots, les pommes de terre, les avocats, les pois verts sont particulièrement riches en cette vitamine.
  2. B1 et B6 - pour soulager l'anxiété, améliorer le sommeil et l'humeur. Ces vitamines se trouvent dans les gruaux d'avoine et de sarrasin, les noix, les bananes, les légumes à feuilles, les pois, les avocats.
  3. D - pour l'absorption du calcium et du magnésium. Les principales sources sont les œufs, le poisson gras, le beurre, le fromage, le caviar de poisson et le lait.
  4. C - participe au processus de thermorégulation du corps. On le trouve dans les agrumes, les cassis, la rose, les tomates, les abricots, les poivrons.
  5. Et - est un antioxydant. Il est nécessaire de renforcer le système immunitaire. Contient dans le foie, le beurre, les œufs, le lait entier, ainsi que dans les carottes, la citrouille, le persil.

Traitement des bouffées de chaleur, irritabilité et autres manifestations de la ménopause

Si les affections mineures ne sont pas trop perturbées, il est recommandé de prendre des vitamines à titre préventif. Ils sont utiles pendant la ménopause, non seulement parce qu'ils aident à se débarrasser des bouffées de chaleur, mais aussi pour renforcer les défenses de l'organisme. De tels moyens aident à surmonter plus facilement les situations stressantes, à lutter contre la dépression.

En prenant des vitamines, vous pouvez ralentir le processus de vieillissement du corps, atténuer les manifestations des bouffées de chaleur pendant la ménopause. Ils aident à soigner la peau, les cheveux, à garder des dents saines. Une apparence agréable, une apparence jeune qui élève, incitent à mener une vie active. Dans le même temps, les charges et les marées psycho-émotionnelles qui apparaissent pendant cette période sont plus facilement tolérées.

Utilisation d'un traitement hormonal substitutif pour soulager les bouffées de chaleur

Les changements hormonaux en cours, la fatigue et la tension nerveuse, un état d'esprit dépressif contribuent à l'apparition de maladies graves des glandes mammaires, de troubles cardiovasculaires et d'une augmentation persistante de la pression artérielle. En raison des bouffées de chaleur fréquentes et prolongées et de l'épuisement du système nerveux qui en résulte, la probabilité de telles maladies augmente.

Dans ces cas, seul un médecin peut vous aider. Après examen et clarification de la nature des écarts dans l'état de santé, le traitement est prescrit à l'aide de préparations spéciales. Pour ce faire, utilisez un traitement hormonal substitutif, qui affecte le contenu dans le corps des hormones sexuelles féminines. Appliquer cette méthode de traitement n'est pas toujours possible. Avant de prescrire une thérapie de remplacement, un test sanguin est effectué pour examiner l'état de santé général du patient afin de soulager les bouffées de chaleur.

Ce traitement ne s'applique pas s'il existe des cancers (sein, utérus, peau), ainsi que des maladies vasculaires (thrombophlébite, par exemple) ou des maladies associées à une déficience de l'immunité. Le THS n'est pas prescrit en présence de pathologies du foie, du pancréas. Les médicaments hormonaux ne sont pas utilisés pour traiter les bouffées de chaleur associées à la ménopause, si une femme a des saignements abondants associés à une altération de la fonction ovarienne, à des maladies de l'endomètre et à un myome utérin. La méthode ne s'applique pas aux déviations graves du travail du cœur.

Ces fonds ne sont utilisés que sur prescription d’un médecin. L’état de la femme est vérifié 1 à 2 fois par an. Niveaux d'hormones préétablis dans le sang. Avant que l'utilisation des médicaments hormonaux est faite mammographie, échographie des glandes mammaires et des organes du petit bassin, un examen cardiologique est effectué. La coagulabilité du sang est vérifiée.

La plupart des médicaments THS sont utilisés sous forme de comprimés ou de dragées (Estrovel, Individual, Klimonorm, Ovestin, Norcolut et autres). Pour le traitement, utilisez le patch "Klimara" collé dans la colonne vertébrale ou sur les fesses. Les médicaments sont également disponibles sous forme de gels (estrozhel).

Dans certains cas, s'il existe des contre-indications à l'utilisation de l'hormonothérapie, le médecin vous prescrit des antidépresseurs (Ephevelon, Velaxin, Adepress et autres) pour soulager les bouffées de chaleur. Ils réduisent la fréquence des attaques de chaleur et de transpiration dues à l'impact sur les vaisseaux sanguins.

L'utilisation de phytohormones à la ménopause

On utilise souvent des médicaments, notamment des phytohormones, pour traiter les bouffées de chaleur et les maladies des femmes. Ces substances sont d'origine végétale. Ce ne sont pas des hormones, mais agissent sur le corps comme les œstrogènes et la progestérone. Ces moyens conviennent le mieux aux femmes qui n'osent pas être traitées par des méthodes d'hormonothérapie, sachant que les médicaments hormonaux de synthèse après 5 ans d'utilisation conduisent souvent à des maladies oncologiques. En outre, pour la ménopause, ils conviennent aux patientes pour qui le traitement hormonal substitutif est contre-indiqué.

Les phytohormones, pénétrant dans l'organisme, augmentent ou diminuent l'activité des œstrogènes, en fonction de leur contenu dans l'organisme. Les phytoestrogènes se trouvent dans les produits à base de plantes: raisins rouges, grenades, dattes, carottes, pommes, grains entiers de blé, riz, haricots. Pour la fabrication de médicaments, on utilise également des herbes (trèfle rouge, sauge).

L'utilisation de produits ou de préparations contenant des phytoestrogènes réduit la fréquence et la durée des bouffées de chaleur pendant la ménopause, réduit la transpiration. Ils ont un effet calmant, aident à se débarrasser de l'irritabilité. De tels moyens réduisent la pression, un effet positif sur le système cardiovasculaire.

Avertissement: Il ne faut pas oublier que les plantes et les médicaments à base d’eux provoquent une forte réaction allergique. Par conséquent, le traitement des bouffées de chaleur avec des préparations à base de plantes ne convient pas à tout le monde. Avant d'acheter un médicament, vous devriez consulter votre médecin.

Qi-Klim. La préparation contient la racine de Rhodiola en quatre parties (pinceau rouge). Cet outil peut rétablir le rapport normal d'hormones, de sorte que non seulement le degré de manifestation des bouffées de chaleur et d'autres symptômes de la ménopause diminue, mais également que le système immunitaire soit renforcé. Le médicament a un effet anti-inflammatoire, aide à réduire les niveaux de cholestérol dans le sang.

Klimadinon - un moyen d'action semblable à l'œstrogène. La composition comprend un extrait de la plante herbacée Cimicifugu (racine de serpent). Lorsqu'il est utilisé, la fréquence et l'intensité des marées diminuent.

Formule de Ladys "Ménopause" - un complexe vitaminique à base végétale. Fabriqué à partir d'extrait de passiflore. Contient des vitamines E et un groupe de vitamines B, ainsi que des composants minéraux: bore, magnésium et autres.

Remens - effet tonique homéopathique. La composition contient un extrait de cimicifugu, rhizome sanguinaria, sépia (seiche à encre), lachesis (venin de serpent). Il est utilisé pour compenser une carence en œstrogènes, soulager les symptômes de la ménopause, y compris les bouffées de chaleur.

Bain à l'infusion de sauge

Au cours des bouffées de chaleur, la procédure suivante aide à bien: dès que la sensation de chaleur apparaît, vous devez mettre vos pieds dans une bassine d'eau chaude. Dans ce cas, les mains doivent être levées. La température corporelle revient rapidement à la normale en raison de l'expansion des vaisseaux sanguins et de l'augmentation du débit sanguin. La procédure aide à réduire la pression.

Un moyen efficace de détendre le système nerveux, d'éliminer l'anxiété, d'améliorer le sommeil et de réduire la fréquence et la durée des bouffées de chaleur consiste à utiliser un bain d'infusion de sauge (7 cuillères à soupe d'eau bouillante de 1,5 litre). Après avoir filtré, la perfusion est ajoutée dans un bain-marie (température 37 ° -40 °). La durée d'une telle procédure est de 10-15 minutes. Prendre le bain avant le coucher.

Les marées pendant la ménopause - qu'est-ce que c'est?

Les bouffées de chaleur sont soudaines et ressemblent à des vagues chez la femme ménopausée. Dans l'hypothalamus, il existe un centre de thermorégulation chargé d'économiser et de redistribuer la chaleur dans le corps. En raison du manque d'oestrogènes, le corps perçoit une forte fluctuation du fond hormonal comme un phénomène anormal, ce qui entraîne la transmission par réflexe d'une impulsion de chaleur et la création d'une vague de chaleur dans tout le corps.

La réponse des organes et des systèmes à une forte impulsion de chaleur est la cause de l'apparition de symptômes liés à la marée: arythmie, transpiration accrue, rougeur de la peau provoquée par une vasodilatation, frissons corporels, anxiété, etc.

Dans la plupart des cas, le corps féminin fait face à la restructuration de manière indépendante et, après un certain temps, les processus thermiques se stabilisent et la normalisation de l'état se produit.

Les fortes marées pendant la ménopause ne sont pas toutes. L'intensité des attaques thermiques est différente et, dans certains cas, les femmes ne ressentent pratiquement pas de sensations climatériques désagréables.

Cependant, chaque femme doit être prête à faire face à de telles manifestations sensibles de la ménopause, connaître les causes de son interlocuteur, les principaux signes et méthodes de traitement, pour être pleinement armée et ne pas paniquer dans des situations responsables.

Traitement des marées sans hormones ni médicaments

Lors de la ménopause provoquée par des bouffées de chaleur chez la femme, un effort physique modéré et l'adhésion à un complément alimentaire fonctionnent bien. Il est nécessaire de choisir des vêtements amples à partir de matériaux naturels (viscose, lin, soie, coton, vélos), de bien observer toutes les procédures d’hygiène, de suivre le régime de boire à 2,2 litres par jour, d’éviter les situations stressantes, de subir une surcharge physique et mentale, de prendre des vitamines et des minéraux. complexes.

Les bouffées de chaleur longues et sensibles nécessitent l'utilisation d'un traitement spécifique. La stratégie de traitement peut être déterminée par le médecin qui vous surveille. Les médicaments modernes pour la ménopause des bouffées de chaleur sont très efficaces et peuvent neutraliser leur effet destructeur sur le corps de la femme.

Pour éviter les effets secondaires graves, les produits pharmaceutiques et les médicaments, en particulier les médicaments hormonaux, ainsi que le schéma thérapeutique pour traiter les troubles de la ménopause doivent être prescrits exclusivement par un médecin.

Que faire à marée haute?

De l'avis de nombreux patients, la respiration diaphragmatique aide à se calmer et à récupérer. Dès les premières secondes de la marée, il faut respirer profondément avec l'estomac, en retenant son souffle avant d'exhaler pendant 5 à 9 secondes.

  • Si possible, en ressentant la chaleur, les jambes sont immergées dans de l'eau chaude (ainsi, la thermorégulation du corps est normalisée) et les bras sont redressés.
  • Assurez-vous d'emporter de l'eau avec vous pour pouvoir prendre quelques gorgées pendant ou après une attaque de chaleur.
  • Inspirez de la bouteille ou de l’aromacolon l’arôme cicatrisant d’une huile essentielle, comme les agrumes, la lavande, l’origan.

Médicaments pour la ménopause contre les bouffées de chaleur (sans hormones)

Préparations non hormonales bien prouvées contenant des phytoestrogènes. Ils sont pris sous forme de compléments alimentaires biologiquement actifs (compléments alimentaires) et autres remèdes à base de plantes.

Pendant la ménopause, les médecins recommandent de prendre des complexes de vitamines et de minéraux qui fournissent des doses supplémentaires de vitamines B, d'acide ascorbique, de tocophérol, de potassium, de calcium et de magnésium.

Veillez à suivre un régime basé sur des produits à base de plantes riches en fibres, en pectines, en vitamines et en oligo-éléments. La quantité d'aliments protéinés dans le régime est réduite et l'apport en glucides est fourni par un plus grand nombre de fruits, de céréales, de graines et de noix.

Les antidépresseurs sont utilisés sous la surveillance d'un médecin. Ils sont prescrits en cas de tension accrue et de situations stressantes. Sertralin, Paroxetine, Flukosetin aident avec les fluides de marée.

Médicaments sédatifs d’origine végétale, y compris la teinture de pivoine, la valériane, l’agripaume, les infusions de ces herbes, Corvalol, Barboval.

Les homéopathes recommandent souvent à leurs patients Climactoplan, Lachesis et d’autres médicaments homéopathiques.

Comment se débarrasser des bouffées de chaleur avec la ménopause sans médicaments?

Les remèdes populaires pour la ménopause après les bouffées de chaleur fournissent une aide importante pour améliorer l'état des systèmes nerveux, cardiovasculaire et endocrinien.

Les extraits aqueux et alcooliques de plantes médicinales (plantes médicinales), le traitement aux huiles essentielles (aromathérapie), l'utilisation de diverses méthodes de relaxation (yoga, méditation, sauna), l'homéopathie sont populaires.

Les herbes les plus courantes pour réduire les symptômes de la ménopause et l’intensité des marées sont la racine de valériane, l’agripaume, la pivoine, la prêle des prés, les feuilles de mélisse, la menthe poivrée, le pain séché, la mûre, la sauge et les fruits d’aubépine. Ils sont pris sous forme de teintures à l'alcool, de thés, d'infusions de frais médicaux.

Aromathérapie pour aider avec les marées

Un certain nombre d'huiles essentielles ont une capacité unique à reconstituer le corps au cours de l'ajustement hormonal et peuvent minimiser l'occurrence des bouffées de chaleur de manière harmonieuse. Ils régulent efficacement le régime thermique du corps, calment le système nerveux, soulagent l'anxiété, l'irritabilité, les larmoiements et la faiblesse, améliorent la qualité du sommeil, normalisent le rythme cardiaque, soulagent la névrose et la dépression, détendent le corps et le restaurent après le stress.

Pendant la ménopause, les aromathérapeutes recommandent d'inhaler les vapeurs à l'aide de lampes aromatiques et d'inhalations froides des éthers suivants: orange, bergamote, jasmin, camomille, lavande, menthe, mélisse, origan, sauge, millepertuis, millefeuille.

Les esters de géranium et de roses aident à éliminer les perturbations hormonales, tandis que la sauge et le cyprès aident à augmenter la transpiration et les marées sensibles, tandis que l'ylang-ylang, le patchouli, le néroli et le bois de santal sont efficaces pour les libido basses.

Avec ces huiles, il est utile de prendre des bains, de les inclure dans des compositions de massage, de les ajouter aux cosmétiques, de mettre des points de pouls, de réaliser de l’aromathérapie, de les utiliser au hammam pendant les procédures de bain.

Actuellement, les rayons des pharmacies regorgent de moyens nouveaux et d’affiches publicitaires attrayantes. N'oubliez pas que de graves problèmes et une évolution sévère de la ménopause relèvent de la compétence de thérapeutes expérimentés, de gynécologues, d'endocrinologues et de psychiatres.

  • La décision sur ce qu'il faut prendre pendant la ménopause des marées devrait être pesée.

Vous ne devriez jamais vous fier aux conseils de non professionnels. Ce qui a aidé votre voisin peut être désastreux pour vous. Changez votre mode de vie, prolongez votre jeunesse et soyez en bonne santé à tout âge!

Loading...