Pourquoi mes jambes sont engourdies?

Résumé: Un engourdissement dans la jambe, particulièrement long ou répété, est toujours le symptôme d'une maladie grave. La cause la plus commune d'engourdissement de la jambe est une grande hernie intervertébrale de la colonne lombaire. Des causes plus rares sont associées à des lésions de la moelle épinière ou à divers troubles de la circulation. Si vous ressentez un engourdissement à la jambe, consultez immédiatement un médecin.

Mots-clés: engourdissement de la jambe, hernie intervertébrale, saillie

Qu'est-ce qu'un engourdissement dans la jambe?

Un engourdissement dans la jambe est une condition anormale dans laquelle il y a une perte de sensation dans les jambes. Vous pouvez ressentir un engourdissement dans une jambe (engourdissement unilatéral) ou dans les deux jambes (engourdissement bilatéral). Un engourdissement dans les jambes peut également atteindre les pieds et les orteils.

Généralement, un engourdissement de la jambe est associé à un apport sanguin insuffisant ou à des lésions nerveuses. En outre, un engourdissement dans la jambe peut être le résultat d'une infection, d'une inflammation, d'un traumatisme ou d'autres processus anormaux. La plupart des engourdissements dans la jambe sont causés par des maladies ou des affections qui ne menacent pas la vie du patient. Cependant, un engourdissement dans la jambe peut être l’un des symptômes d’un accident vasculaire cérébral ou d’un cancer.

Un engourdissement dans la jambe est souvent accompagné (ou précédé de) de picotements douloureux ou de sensations de brûlure, communément appelé le terme de paresthésie. Alors que l'engourdissement provoque une perte de sensation, la paralysie se caractérise par une perte de mouvement avec ou sans perte de sensibilité dans la zone touchée.

Selon la cause, la perte de sensation peut rapidement disparaître, par exemple en cas d’engourdissement des fesses et des jambes après une longue position assise les jambes croisées. Un engourdissement peut survenir soudainement et peut progresser lentement. Un engourdissement chronique dans la jambe indique généralement un certain degré de lésion nerveuse. Les engourdissements dans les jambes peuvent également augmenter la nuit, ce qui est typique de tous les types de paresthésies.

Étant donné que l'engourdissement dans la jambe et l'engourdissement en général peuvent être des symptômes de toute maladie, trouble ou affection, vous devez parler à votre médecin de toute sensation inhabituelle ou de tout engourdissement dans la jambe qui dure plus de quelques minutes.

Si vous ou un de vos proches ressentez un engourdissement de la jambe, une perte de sensation pendant la miction et la défécation, une paralysie, une faiblesse de la jambe, de la confusion ou un discours inarticulé, consultez immédiatement un médecin. Si un engourdissement dans la jambe est constamment présent, récidive ou cause de l'anxiété, inscrivez-vous pour une consultation auprès d'un neurologue afin de déterminer la cause de votre affection et de vous prescrire un traitement.

Quels autres symptômes peuvent survenir avec un engourdissement de la jambe?

Un engourdissement dans la jambe peut survenir avec d'autres symptômes ou une combinaison de symptômes. Par exemple, si vos jambes sont engourdies à cause de la compression de la racine nerveuse de la colonne lombaire, vous pouvez également ressentir une douleur dans les jambes ou dans le bas du dos. Un engourdissement des jambes à la suite d'une sclérose en plaques peut aller de pair avec des picotements et une altération de la coordination. Tout symptôme associé à un engourdissement de la jambe peut aider votre médecin à poser le bon diagnostic.

Symptômes pouvant survenir avec un engourdissement de la jambe

Un engourdissement dans la jambe peut survenir avec d'autres symptômes, notamment:

  • anxiété, anxiété
  • sensation de brûlure
  • mictions fréquentes,
  • démangeaisons
  • engourdissement accru dans la jambe, picotements ou douleur en marchant,
  • douleur de la colonne lombaire,
  • spasme musculaire
  • picotement
  • éruption cutanée
  • sensibilité au toucher.

Symptômes graves pouvant indiquer une maladie mettant la vie en danger.

Dans certains cas, un engourdissement de la jambe peut être associé à d'autres symptômes pouvant indiquer une affection grave, voire mortelle, nécessitant une hospitalisation immédiate, un diagnostic urgent et, si nécessaire, une intervention chirurgicale. Appelez une ambulance si vous, ou l'un de vos proches, présentez l'un de ces symptômes menaçant le pronostic vital:

  • confusion ou perte de conscience, même pour un bref instant,
  • essoufflement
  • difficulté à marcher,
  • vertige
  • engourdissement de la jambe à la suite d'une blessure à la colonne vertébrale,
  • perte de miction ou de selles (incontinence urinaire ou fécale),
  • perte de vision ou changement de vision
  • paralysie
  • spontanéité de la parole,
  • engourdissement soudain
  • faiblesse (perte de force).

Quelles conditions ou maladies peuvent causer un engourdissement de la jambe?

Un engourdissement dans la jambe peut être un symptôme d'un large éventail de maladies, de troubles ou de conditions qui limitent le flux sanguin ou endommagent la racine nerveuse.

Un engourdissement temporaire de la jambe peut survenir à la suite d'une pression prolongée exercée sur un ou plusieurs nerfs, par exemple lorsque vous êtes assis en position assise, jambes croisées ou après une randonnée à vélo sur une longue distance.

La cause la plus courante d'engourdissement de la jambe est la hernie intervertébrale de la colonne lombaire. Habituellement, un engourdissement de la jambe provoque une hernie discale de plus de 7 mm ou une hernie plus petite sur fond de sténose du canal rachidien. Habituellement précédé par un engourdissement de la jambe dans la colonne lombaire et une douleur dans la fesse, la cuisse, la jambe ou le pied. La sclérose en plaques est la principale cause d'engourdissement de la jambe.

Le fait même qu'il n'y ait qu'un engourdissement dans une jambe ou une couverture à la fois peut aider votre médecin à diagnostiquer la cause fondamentale. Par exemple, un engourdissement dans une jambe peut indiquer une compression de la racine nerveuse dans la colonne lombaire, alors qu'un engourdissement dans les deux jambes peut être le signe d'une maladie systémique («systémique» est une maladie qui affecte de nombreuses parties du corps, des organes ou des systèmes), comme par exemple la sclérose en plaques ou l’anémie pernicieuse.

Dans certains cas, un engourdissement de la jambe peut être le signe d’une maladie ou d’une affection grave, voire mortelle, qui doit être détectée dès que possible ou arrêtée par des soins médicaux d’urgence.

Causes d'engourdissement dans la jambe en raison d'une circulation sanguine altérée

Un engourdissement dans la jambe peut être causé par un manque d'apport de sang à la jambe, ce qui peut être dû aux conditions suivantes:

  • malformation artério-veineuse - un noeud enchevêtré d'artères et de veines,
  • thromboangéite oblitérante (ou maladie de Buerger) - inflammation aiguë et thrombose des artères et des veines,
  • thrombose veineuse profonde (caillot sanguin dans la jambe pouvant se détacher et se déplacer, provoquant une embole pulmonaire, une crise cardiaque ou même une crise cardiaque),
  • les engelures ou l'exposition prolongée à de basses températures,
  • maladie artérielle périphérique (aussi appelée maladie vasculaire périphérique). Il se caractérise par un rétrécissement des artères dû à l'accumulation de graisse et de cholestérol sur les parois des artères, ce qui limite le flux sanguin vers les extrémités).

Maladies orthopédiques en tant que cause d'engourdissement des jambes

Un engourdissement dans la jambe peut également être le signe d’une maladie orthopédique légère ou grave, pouvant entraîner des lésions nerveuses, notamment:

  • blessure à la colonne vertébrale
  • os cassés ou plâtre trop serré,
  • ostéochondrose de la colonne vertébrale
  • saillie ou hernie du disque intervertébral,
  • pincement ou compression du nerf, par exemple, à la suite d'une longue position assise en position assise,
  • l'ostéoporose.

Causes neurologiques de l'engourdissement dans la jambe

Un engourdissement dans la jambe, causé par une compression ou des lésions de la racine nerveuse, peut être associé aux conditions suivantes:

  • l'alcoolisme,
  • traumatisation de la colonne lombaire,
  • neuropathie diabétique (lésions nerveuses dues à une glycémie élevée due au diabète sucré),
  • intoxication par des métaux lourds, tels que le plomb,
  • la sclérose en plaques (une maladie qui affecte le cerveau et la moelle épinière),
  • neuropathie périphérique (maladie du nerf périphérique),
  • lésion de la moelle épinière ou tumeur
  • coup
  • le lupus érythémateux systémique (une maladie dans laquelle le corps attaque ses propres cellules et tissus sains),
  • myélite transverse (affection neurologique provoquant une inflammation de la moelle épinière),
  • carence en vitamine B12 (par exemple, anémie pernicieuse).

Quelles sont les complications possibles d'un engourdissement de la jambe?

Comme un engourdissement à la jambe peut être causé par une maladie grave, refuser de consulter un médecin peut entraîner des complications ou des lésions permanentes. Il est extrêmement important de consulter un médecin si un engourdissement dans la jambe persiste, ainsi que d’autres symptômes inhabituels. Une fois la cause fondamentale de l’engourdissement établie, vous devez suivre le plan médical établi par votre médecin afin de réduire le risque de complications possibles associées à un engourdissement des jambes, telles que:

  • amputation
  • handicap,
  • incapacité de marcher
  • défaillance d'organe
  • paralysie
  • perte permanente de sensation
  • douleur constante
  • faible qualité de vie.

Traitement de l'engourdissement dans la jambe

Le traitement dépend de la cause de la maladie. Lorsque la hernie intervertébrale nécessite un traitement conservateur complet de la colonne vertébrale. En cas de diabète, hospitalisation et traitement de la maladie sous-jacente. Un traitement chirurgical urgent est possible dans un certain nombre de cas.

Article ajouté à Yandex Webmaster 2015-05-05, 17:09.

La position du corps

Si la posture dans laquelle une personne est habituée à rester assise exerce une pression sur les nerfs ou altère l'apport sanguin aux membres inférieurs, cela peut entraîner un engourdissement temporaire. Parfois, dans de telles situations, les gens disent que leurs jambes s’endormissent et les médecins utilisent le terme médical de paresthésie transitoire (temporaire).

Les habitudes menant à une paresthésie temporaire sont les suivantes:

  • croiser les jambes pendant une longue période
  • assis pendant longtemps
  • agenouillé depuis longtemps
  • assis sur les pieds
  • accroupi
  • porter des pantalons trop serrés, des chaussettes ou des chaussures.

Des blessures au torse, à la colonne vertébrale, aux hanches et aux jambes peuvent exercer une pression excessive sur les nerfs et engourdir ainsi les jambes.

Certaines personnes atteintes de diabète développent un type de lésion nerveuse, communément appelée neuropathie diabétique. Cet état peut causer des engourdissements, des picotements et des douleurs aux pieds et, dans les cas plus graves, à d'autres zones des jambes.

Problèmes au bas du dos et à la sciatique

Des problèmes au bas du dos, tels que la destruction ou la hernie des disques intervertébraux, peuvent entraîner une compression des nerfs traversant les jambes et un engourdissement ou une altération de la sensibilité.

La sciatique est le nom d’une affection dans laquelle le nerf sciatique s’irrite. Ce nerf va de la taille aux jambes. S'il est pressé ou irrité, la personne peut ressentir des engourdissements ou des fourmillements aux pieds.

Syndrome du canal tarse

Le syndrome du canal tarse se caractérise par une compression ou une lésion d'un nerf qui se prolonge à l'arrière du pied, le long de la cheville et jusque dans le pied.

Le canal tarsien est un espace étroit à l'intérieur de la cheville. Les personnes atteintes du syndrome du canal tarsien ont souvent des engourdissements aux jambes, des brûlures, des picotements et des douleurs lancinantes aux chevilles, aux talons ou aux pieds.

Maladie Artérielle Périphérique

Les maladies des artères périphériques sont caractérisées par le fait que les artères périphériques dans différentes parties du corps deviennent trop étroites, ce qui réduit le volume de sang qu'elles peuvent pomper et, par conséquent, l'irrigation sanguine se détériore. Les jambes font partie des parties du corps qui affectent le plus souvent la maladie artérielle périphérique.

La plupart des personnes atteintes de ces conditions ressentent des douleurs et des crampes aux jambes et aux hanches lorsqu'elles marchent ou montent des escaliers. Certaines personnes ressentent également un engourdissement et une faiblesse.

Les symptômes de la maladie artérielle périphérique disparaissent généralement après quelques minutes de repos.

Boire de l'alcool

Les toxines contenues dans l’alcool peuvent provoquer des lésions nerveuses associées à un engourdissement, en particulier au niveau des pieds.

La consommation chronique ou excessive d'alcool provoque parfois des lésions nerveuses et des engourdissements. Ce type de dommage est associé à une diminution du niveau de vitamines B, telles que la vitamine B1 (thiamine), la vitamine B9 (acide folique) et la vitamine B12.

Fibromyalgie

La fibromyalgie est une affection chronique ou à long terme qui provoque de la douleur et de la sensibilité dans tout le corps. Certaines personnes atteintes de fibromyalgie observent également des engourdissements et des fourmillements dans les bras et les jambes.

La plupart des personnes atteintes de fibromyalgie présentent un large éventail de symptômes, notamment:

  • raideur et sensibilité pour des raisons évidentes, surtout le matin ou après le sommeil,
  • fatigue chronique
  • des problèmes de mémoire et des difficultés à penser clairement, parfois appelés brouillard fibreux,
  • syndrome des jambes sans repos.

Presque toutes les personnes atteintes de fibromyalgie éprouvent des symptômes dans plusieurs parties du corps depuis au moins trois mois. Si l'engourdissement dans les jambes ne s'accompagne pas d'autres symptômes et ne dure pas longtemps, alors la fibromyalgie n'est probablement pas la cause du problème.

Symptômes d'engourdissement dans les jambes

La perte de sensation n'est que l'un des nombreux symptômes associés à un engourdissement transitoire ou chronique.

Beaucoup de personnes qui ont un engourdissement dans les jambes présentent d'autres symptômes, notamment:

  • picotement
  • sensation de brûlure
  • sensation de chatouillement
  • démangeaisons
  • sensation de mouvement sous la peau.

Des médicaments

Les méthodes suivantes font référence à des méthodes médicales de traitement des engourdissements dans les jambes.

  • Antidépresseurs Les antidépresseurs, tels que la duloxétine et le milnacipran, sont souvent utilisés pour traiter la fibromyalgie.
  • Corticostéroïdes. Certains corticostéroïdes aident à réduire l'inflammation chronique et les engourdissements associés à la sclérose en plaques.
  • La gabapentine et la prégabaline. Les médicaments qui bloquent ou modifient les signaux nerveux peuvent réduire les engourdissements associés à des affections telles que la fibromyalgie, la sclérose en plaques et la neuropathie diabétique.

Traitement à domicile

Les méthodes de traitement à domicile qui peuvent réduire les engourdissements inconfortables dans les jambes sont les suivantes.

  • Reste De nombreuses affections qui provoquent des engourdissements dans les jambes, telles que le pincement des nerfs, s’améliorent avec le repos.
  • Glace La glace peut réduire l'enflure qui exerce une pression sur les nerfs. Appliquez des compresses froides ou des bulles de glace sur vos membres engourdis pendant 15 minutes plusieurs fois par jour.
  • Chaleureusement La chaleur réduit parfois la tension, la sensibilité et la douleur des muscles qui sollicitent les nerfs et provoquent des engourdissements. Cependant, il convient d'éviter la surchauffe des jambes engourdies, car cela pourrait aggraver l'inflammation, causer de la douleur et aggraver l'engourdissement.
  • Massages Le massage des jambes engourdies peut améliorer la circulation sanguine et soulager les symptômes.
  • Exercices En cas de manque d'exercice, le cœur et les vaisseaux sanguins peuvent s'affaiblir, ce qui entraîne une détérioration de leur capacité à pomper le sang vers les membres inférieurs. Des activités comme le yoga, le pilates et le taijiquan aideront à assurer un apport sanguin adéquat aux jambes et à réduire l'inflammation chronique et la douleur.
  • Appareils de soutien. Les orthèses et les chaussures orthopédiques réduisent souvent la pression sur les nerfs, résultant de blessures, du syndrome du canal tarsien et du pied plat.
  • Bains au sel d'Epsom. Le sel d'Epsom ou le sel contient du magnésium - une substance qui peut améliorer l'apport sanguin aux jambes et améliorer la circulation sanguine dans tout le corps.
  • Techniques psychologiques et réduction du stress. Les personnes souffrant d’engourdissements chroniques, tels que la sclérose en plaques et la fibromyalgie, peuvent essayer de se concentrer sur l’idée que les périodes d’engourdissement sont souvent de courte durée et disparaissent spontanément. Le stress a tendance à aggraver les symptômes des troubles du système nerveux central.
  • Le sommeil De nombreuses maladies chroniques associées à un engourdissement des jambes s'aggravent avec un sommeil insuffisant.
  • Alimentation saine et équilibrée. La malnutrition, en particulier le manque de vitamines B dans le régime alimentaire, peut entraîner des lésions nerveuses et donc des engourdissements. Consommez suffisamment de vitamines et d’autres nutriments. Cela aidera à réduire l'inflammation chronique et la douleur causant un engourdissement.
  • Refus de l'alcool ou de sa consommation limitée. L'alcool contient des toxines qui causent des lésions nerveuses et des engourdissements. En outre, l’alcool aggrave ou provoque même une douleur chronique et une inflammation.

Médecine alternative

Il a été démontré que certaines thérapies alternatives réduisaient efficacement les symptômes d'états provoquant un engourdissement des jambes. Ces thérapies comprennent les suivantes:

  • massage,
  • la réflexologie,
  • acupuncture
  • biofeedback
  • l'hydrothérapie,
  • méditation de pleine conscience
  • suppléments de vitamines du groupe B (en particulier vitamines B3, B6 et B12).

Quand est-il nécessaire de rencontrer le médecin?

Parlez à votre médecin du problème en cas d’engourdissement:

  • non associées à une posture ou à un mode de vie inappropriés, telles que des vêtements moulants ou des chaussures moulantes,
  • vous déranger pendant une longue période
  • accompagné de tout autre symptôme chronique
  • accompagné de changements permanents ou à long terme dans la couleur, la forme ou la température des pieds.

Conclusion

L'engourdissement des jambes est un trouble commun, mais s'il devient chronique, il peut indiquer des problèmes médicaux cachés.

Vous devez contacter votre médecin si l'engourdissement dépasse l'explication, si une personne se fait souvent plaisir ou si elle s'inquiète tout le temps, ainsi que si ce problème est douloureux, diminue son aptitude au travail ou s'accompagne d'autres symptômes chroniques.

Après une série de procédures de diagnostic, un spécialiste identifiera la cause de la douleur et suggérera un plan de traitement efficace.

Ai-je toujours besoin de voir un médecin?

Vous ne devriez pas vous inquiéter seulement quand engourdissement gauche ou jambe droite se produit une fois après une posture inconfortable (ce qui est communément appelé «s'asseoir»). Peu de temps après le rétablissement d'une posture physiologiquement normale, un engourdissement devrait également disparaître. Les autres raisons inoffensives incluent:

  • Hypothermie - le corps humain réagit au froid, en commençant par les membres inférieurs, il est donc préférable de les garder au chaud,
  • Porter la mauvaise chaussure, trop étroite ou trop étroite, peut entraîner engourdissement des orteils,
  • Relation foetale - un symptôme survient en raison d’une augmentation du volume de liquide dans le corps d’une femme,
  • Mode de vie sédentaire et assises fréquentes - conduit à engourdissement des pieds et les jambes en dessous du genou.

Dans tous les autres cas, en particulier lorsque l'engourdissement revient régulièrement, vous devez en rechercher la cause. Très probablement, certains processus pathologiques se produisent dans le corps et, compte tenu de la "fragilité" extrême des fibres nerveuses et de la complexité de leur régénération, retarder le diagnostic peut avoir des conséquences irréversibles. De tels moments doivent surtout garder:

  • il n'y a pas de raison évidente d'engourdissement, mais on le répète souvent,
  • des problèmes de coordination surviennent, la jambe «s'accroche» ou «trébuche»,
  • marche difficile
  • il est difficile voire impossible de faire la distinction entre chaud et froid,
  • inquiet pour la faiblesse ou le vertige,
  • miction perturbée.

Ces symptômes peuvent indiquer des troubles circulatoires dans le système nerveux, c'est-à-dire qu'ils peuvent être le signe d'un accident vasculaire cérébral. Ou ils peuvent indiquer des dommages aigus au système nerveux d'une autre étiologie. Avec de telles violations est une période importante de soins médicaux. Par exemple, s'il est possible de rétablir le flux sanguin dans le cerveau au cours des trois premières heures, il ne peut y avoir de conséquences sous forme de parésie ou de paralysie, les troubles de la parole peuvent ne pas l'être. Les technologies médicales modernes utilisées dans le CELT aident ceux qui hier n'avaient aucune chance.

Le plus souvent causes d'engourdissement des jambes sont la présence de processus pathologiques dans la colonne vertébrale - cependant, ce n’est pas tout. L'étiologie de ce symptôme peut être la suivante:

  • l'arthrite
  • conditions pathologiques de nature systémique
  • sclérose en plaques
  • violation du flux sanguin.

La zone dans laquelle le sentiment d'engourdissement est localisé aidera à établir la cause plus précisément.

Zone engourdissementMaladies présentant ce symptôme
Hanche / cuisse
  • Hernie intervertébrale de la colonne lombaire,
  • Hernie de la colonne vertébrale de petite taille sur fond d'ostéochondrose,
  • Sténose rachidienne,
  • Inflammation du nerf sciatique
  • Radiculite
Au dessus des genoux
  • Carence en vitamines
  • Surpoids
  • Charge trop intense de la cheville,
  • Nécrose de la tête fémorale.
Jambes de veau
  • Thrombophlébite,
  • Maladie variqueuse
  • Carence dans le corps en potassium, sodium, magnésium,
  • Dysfonctionnements du système nerveux central,
  • Mode de vie sédentaire.
Sous les genoux
  • Hernie intervertébrale,
  • Arthrite rhumatismale
  • Dysfonctionnements du système nerveux périphérique des membres inférieurs,
  • Le syndrome de Raynaud.
Pied / pied
  • Hernie intervertébrale,
  • La formation et la croissance de tumeurs,
  • Défaillance de l'apport sanguin au cerveau de la tête,
  • Spondylose
  • Le diabète sucré
  • Le syndrome de Raynaud.
Engourdissement de la jambe gauche
  • Compression des racines nerveuses dans l'aine,
  • Ostéochondrose,
  • Sclérose en plaques
  • La migraine,
  • La polyarthrite rhumatoïde,
  • Tumeur maligne,
  • Le diabète sucré
  • Carence en vitamine D
Engourdissement de la jambe droite
  • Thrombose
  • Varices
  • Trouble de stress post-traumatique,
  • Ostéochondrose de la colonne lombaire,
  • Lumboischialgia.

Manifestations cliniques

En cas de pathologie, l’engourdissement des jambes est un symptôme qui s’accompagne toujours de plusieurs autres. Selon l'étiologie, ils peuvent être différents, mais le tableau général est approximativement le suivant:

  • Sensation de lourdeur dans les membres inférieurs,
  • Troubles de la marche,
  • Incapable de faire la distinction entre froid et chaud,
  • Fatigue, faiblesse constante et faiblesse,
  • Picotements et chair de poule
  • Crampes et douleurs la nuit,
  • L’apparence soudaine et aiguë de douleur à la poitrine et à la colonne vertébrale,
  • Démangeaisons et brûlures de la peau, parfois sa cyanose,
  • Maux de tête et vertiges sévères.

Diagnostics

L'utilisation de méthodes de diagnostic instrumentales modernes permet d'établir la cause assez rapidement. Dans l'arsenal des médecins de telles méthodes:

  • Radiographie - révèle les déformations osseuses, les calcifications et autres formations denses,
  • CT scan - vous permet d’explorer les os et la substance du cerveau et de la moelle épinière, d’autres tissus mous,
  • IRM - détecte les défauts de presque toutes les structures, le régime vasculaire donne une image objective du flux sanguin,
  • Électroneuromyographie (ENMG des membres inférieurs) - révèle des défauts de transmission neuromusculaire,
  • L'échographie ou l'échographie détecte les kystes, les tumeurs et autres structures, vous permet d'évaluer la structure des vaisseaux sanguins,
  • tests sanguins cliniques et biochimiques généraux.

Causes de l'engourdissement des jambes

Les causes des engourdissements des membres inférieurs peuvent être cachées dans les maladies suivantes:

Neuropathie périphérique. Dans ce cas, les fibres nerveuses des jambes ne sont pas en mesure de recevoir et de transmettre normalement des signaux au cerveau.

Divers facteurs peuvent déclencher une neuropathie, les plus courants étant:

Le diabète. La neuropathie, avec les symptômes correspondants, se manifeste à un certain stade du développement de la maladie chez chaque personne. Les jambes deviennent engourdies et blessées chez 70% des patients. La cause des violations réside dans les défaillances métaboliques qui se produisent dans le contexte de l'hyperglycémie. Dans le même temps, de petites fibres nerveuses meurent. Le processus pathologique commence par les jambes.

Insuffisance rénale. L'engourdissement sera causé par une grande quantité de toxines dans le corps.

L'hypothyroïdie. Cette maladie contribue à la violation de la sensibilité des jambes en raison de dysfonctionnements de la glande thyroïde.

Avitaminose. Les vitamines sont directement impliquées dans la formation de la gaine des fibres nerveuses et dans la conduction des impulsions. Si le corps ne dispose pas de suffisamment de vitamines B, A ou E, le premier symptôme du béribéri peut être précisément un engourdissement des jambes.

Empoisonnement par des substances toxiques telles que la colle, le plomb, le mercure, etc.

Maladies infectieuses qui affectent les fibres nerveuses. Il peut s'agir d'un virus de l'herpès, du virus d'Epstein-Barr, du VIH.

Maladies de la nature auto-immune. Ceux-ci comprennent le LES, la polyarthrite rhumatoïde et la vascularite.

Médicaments. Cela signifie éliminer les convulsions, les antibiotiques, les médicaments antituberculeux, les médicaments cytotoxiques.

Carence dans le corps en magnésium, fer et calcium. Ces oligo-éléments sont directement impliqués dans la transmission de l'influx nerveux.

En plus d'un engourdissement dans les jambes, une personne peut être perturbée par des symptômes tels que paresthésies, fourmillements de la peau, instabilité de la démarche et sensation qu'un tissu épais a été tiré sur le pied, la jambe ou la cuisse. Changements pathologiques possibles dans la peau.

Mononeuropathie. Dans ce cas, un seul nerf ou plexus nerveux est pincé.

Cette situation est observée dans les pathologies suivantes:

Sciatique La maladie est accompagnée d'une inflammation ou d'une compression du nerf sciatique. Un engourdissement dans les membres dérangera une personne la nuit.

Le syndrome de tunnel se développe lorsque le nerf tibial est altéré, situé dans la région du canal tarsien (il est situé près de la cheville). La sensation d’engourdissement dans le même temps s’étendra au pied et au talon.

Toute blessure aux membres inférieurs peut entraîner des sensations douloureuses et des engourdissements. Et si la douleur est aiguë au moment de subir une entorse, une fracture, une entorse ou une ecchymose, elle devient douloureuse. Souvent, de tels symptômes hantent une personne tout au long de sa vie, car le nerf ou le tendon endommagé peut ne pas se rétablir complètement.

Neurome Morton. Cette maladie s'accompagne d'un compactage du nerf, qui passe entre les os longs du pied. Par conséquent, le sentiment d'engourdissement sera localisé dans cette zone.

La partie latérale de la jambe et du pied devient engourdie lors de la névrite du nerf péronier.

Parfois, un engourdissement dans les jambes dérange une personne qui porte des chaussures étroites et inconfortables depuis une journée entière. Des sensations désagréables font leurs débuts après qu'il ait enlevé ses chaussures. La gêne est pire la nuit.

Maladies associées à des lésions de la moelle épinière. Si la transmission de l'influx nerveux est perturbée au niveau de la moelle épinière, outre la sensation d'engourdissement des jambes, la personne ressentira une faiblesse musculaire. Les autres organes situés dans le bassin cesseront d'exercer pleinement leurs fonctions.

Les causes de telles violations sont le plus souvent:

Croissance des hernies dans l'espace entre les vertèbres.

Tumeur de la moelle épinière.

Sclérose en plaques C'est une pathologie auto-immune qui endommage les gaines de myéline des troncs nerveux.

Ainsi, des troubles congénitaux et acquis dans le fonctionnement de la moelle épinière peuvent provoquer un engourdissement de la jambe.

Maladies du cerveau Malgré le fait que les membres inférieurs sont éloignés du cerveau, ils obéissent aux signaux qu'il donne. Si les centres du cerveau qui régulent le travail des jambes sont défaillants, cela affectera leur sensibilité.

Les accidents vasculaires cérébraux et les lésions cérébrales transmis peuvent provoquer un engourdissement des jambes. Parfois, des néoplasmes tumoraux ou des antécédents d'attaques ischémiques transitoires peuvent provoquer une gêne.

Un engourdissement des membres dans ces pathologies est souvent associé à une altération des mouvements de la moitié supérieure du corps et à une douleur de localisation différente.

Troubles circulatoires. Un engourdissement dans les jambes peut être une conséquence de troubles circulatoires causés par diverses raisons. Si les membres inférieurs reçoivent moins de nutriments, cela ne passera pas inaperçu.

Les raisons peuvent être les suivantes:

Lésion athéroscléreuse des vaisseaux des membres inférieurs.

Endartérite des vaisseaux des jambes. Souvent, la maladie se développe chez les fumeurs.

Parfois, les troubles circulatoires des membres inférieurs peuvent être déclenchés non par une maladie, mais par des causes externes. Cela se produit souvent lors d'une exposition à des pieds froids, lorsqu'il y a un spasme de petits vaisseaux. En outre, la stagnation du sang dans les jambes provoque un long passe-temps dans une position inconfortable. Dans ce cas, le sentiment d'engourdissement disparaîtra rapidement sans aucune intervention extérieure.

Vidéo: le neurochirurgien Gennady Struts à propos de l'engourdissement aux extrémités:

Engourdissement des jambes pendant le sommeil

Il arrive parfois qu'une personne se plaint que ses jambes ne deviennent engourdies que la nuit. L'explication de ceci peut être trouvée simple. Le fait est que pendant la journée, le cerveau reçoit une quantité énorme de signaux. Par conséquent, si l’inconfort des jambes n’est pas trop intense, la personne n’y accordera tout simplement pas une importance.

Lorsque le corps repose, il n’est pas affecté par les distractions, de sorte que la sensation d’engourdissement devient évidente. Un tel inconfort peut perturber le sommeil d'une personne.

Causes d'engourdissement dans les jambes la nuit:

Neuropathie, qui commence à peine à se développer. Cela signifie que l’une quelconque des maladies ci-dessus peut provoquer un inconfort si elle est à un stade précoce de développement.

Ostéochondrose, qui affecte la région lombaire.

Stade précoce de la sclérose en plaques.

Posture gênante pendant le sommeil.

Syndrome des jambes sans repos. Dans ce cas, un engourdissement se produira dans les pieds et les jambes.

Parfois, la jambe devient engourdie la nuit pendant la grossesse. Les raisons dans ce cas peuvent être plusieurs. Ceux-ci incluent les changements hormonaux dans le corps, la prise de poids, la carence en nutriments, la pression sur les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses dans l'utérus en croissance. Si un engourdissement survient de temps à autre et ne provoque pas de gêne grave, il ne devrait pas être une cause d'excitation. Cependant, lorsqu'un symptôme a tendance à augmenter, vous devez consulter un médecin. Il est possible qu'une femme développe des complications graves de la grossesse.

Que faire avec un engourdissement des jambes?

Pour clarifier la cause de l'inconfort, vous devez vous rendre à un rendez-vous avec un thérapeute ou un neurologue. Le médecin examinera le patient, écoutera ses plaintes et ordonnera un examen. Les raisons d'une telle violation étant les plus diverses, il peut être nécessaire de consulter un cardiologue, un chirurgien vasculaire, un neuropathologiste et d'autres spécialistes restreints.

Parfois, un engourdissement des jambes nécessite un traitement médical d'urgence.

Appelez l'équipe médicale dans les situations suivantes:

Si vous soupçonnez un accident vasculaire cérébral.Dans ce cas, la personne développe une faiblesse musculaire, des troubles de l'élocution, une parésie des jambes et des bras peuvent être observés.

Si vous soupçonnez une thrombose. Dans ce cas, l'engourdissement des orteils s'étend au bas de la jambe, au pied et même à la cuisse. Tout dépend de l'endroit exact où le caillot de sang s'est formé. La jambe perd sa sensibilité, devient pâle et froide.

La blessure résultante aux membres inférieurs. Même si l'activité motrice de la jambe n'est pas altérée, il est nécessaire d'aller à un rendez-vous avec un traumatologue.

Si vous soupçonnez une compression de la moelle épinière. Dans ce cas, la personne sera exposée à l'incontinence de selles et d'urine.

Mesures de diagnostic

Examen initial du patient avec des plaintes d'engourdissement dans les jambes:

Don de sang et d'urine pour analyse générale.

Don de sang pour analyse biochimique.

Radiographie de la colonne lombaire ou IRM de cette partie du dos.

Échographie des vaisseaux de la jambe avec examen des artères et des veines.

Électroneuromyographie des fibres nerveuses périphériques.

Les examens suivants peuvent être prescrits comme méthodes de diagnostic auxiliaires:

Don de sang pour les hormones thyroïdiennes.

Détermination des taux de fer sérique.

Don de sang pour déterminer son taux de glucose.

Déterminer le niveau de vitamines dans le sang. En particulier, le comptage des vitamines du groupe B est requis.

Don de sang pour des infections virales majeures: VIH, virus de l'herpès et Epstein-Barr.

Sur la base des données obtenues, il sera possible de définir le diagnostic le plus précis possible.

Traitement des engourdissements des pieds

Le traitement dépend de la pathologie ayant provoqué l'apparition de ces symptômes. Vous devrez peut-être prendre des médicaments qui brûlent le sucre ou de l'insuline si une personne présente un diabète. N'oubliez pas d'abandonner les mauvaises habitudes, telles que le tabagisme et l'alcoolisme.

La hernie de la colonne vertébrale nécessite une intervention chirurgicale. Les patients souffrant d'insuffisance cardiaque doivent être hospitalisés, de même que les patients victimes d'un AVC ou d'une thrombose.

Pour le traitement de la neuropathie utilisé des complexes de vitamines et minéraux, préparations vasculaires. Les maladies rhumatismales nécessitent des glucocorticoïdes. Selon les indications, des procédures physiothérapeutiques sont prescrites au patient: UHF, thérapie à la paraffine, thérapie magnétique, bains de radon ou de sulfure d'hydrogène, etc.

Mesures de prévention de l'engourdissement pouvant être mises en œuvre à domicile:

Maintenir un mode de vie sain, le rejet des mauvaises habitudes.

Porter des chaussures confortables, correctement sélectionnées du point de vue orthopédique.

Traitement en temps opportun des blessures.

Bains de pieds à la réception.

Effectuer un massage des pieds.

Réception d'une douche de contraste.

Exercice modéré. Pour améliorer la circulation sanguine dans les membres inférieurs, une personne doit marcher pendant au moins une demi-heure.

Si le médecin vous prescrit des médicaments, vous devez les prendre selon un calendrier.

Vidéo: Comment traiter l'engourdissement des membres?

Éducation: En 2013, l'Université de médecine de l'État de Koursk a été achevée et le diplôme en «médecine générale» a été obtenu. Après 2 ans, la résidence dans la spécialité "Oncologie" était terminée. En 2016, études post-universitaires terminées au Centre national médico-chirurgical nommé d'après NI Pirogov.

Quels aliments autres que les oméga-3 sont bons pour le cœur et protègent contre les accidents vasculaires cérébraux?

Que faire avec de fortes brûlures d'estomac?

La douleur dans les jambes est causée par une combinaison de symptômes résultant de diverses maladies des membres inférieurs. Ils se manifestent sous la forme de sensations douloureuses de caractère aigu ou tirant. Accompagner, en règle générale, les maladies des articulations, des systèmes musculaires ou vasculaires, ainsi que les conséquences de blessures ou.

Les douleurs dans les jambes surviennent pour diverses raisons. Les plus courantes sont les maladies des articulations et de la colonne vertébrale, l'athérosclérose des artères, la thrombophlébite, les pieds plats, les névralgies, les myosites et diverses blessures. Dans tous les cas, vous ne devriez pas commencer le développement de la maladie, et il est préférable de consulter un médecin en temps opportun, car.

Il existe plusieurs causes courantes de douleur à la cuisse. Ceci peut être associé à des pathologies de l'articulation de la hanche, à un effort physique actif, à des processus infectieux, ainsi qu'à des blessures et des contusions. Les personnes qui pratiquent un sport ou qui font un effort physique inhabituellement intense peuvent le faire.

Le plus souvent, les douleurs aux articulations, aux muscles du mollet et aux jambes sont dues à la présence de maladies inflammatoires des veines. Les thrombophlébites et les phlébites peuvent être attribuées à cette catégorie. Le développement des varices, qui s'accompagne d'une dilatation prononcée des veines, est un symptôme typique de ces maladies.

La première place parmi les causes de douleur aux genoux et sous le genou sont diverses blessures au genou - étirement des tendons, cartilage, poches péri-articulaires ou du ménisque, fracture de la rotule, lésion de la rotule elle-même. Le genou est soumis aux efforts physiques les plus intenses de l’ensemble du système musculo-squelettique.

Regarde la vidéo: Remède naturel pour prévenir l'engourdissement et la sensation de picotement (Décembre 2019).

Loading...